L’oeil du 2tes­teur e

Bike (France) - - Test -

Laurent Re­vi­ron

Spi­cy Team Roule sur un La­pierre

« Sur le pa­pier, le concept me lais­sait scep­tique. Je pen­sais que la roue ar­rière en Plus n’al­lait pas pou­voir éga­ler les per­for­mances d’un amor­tis­seur mais qu’elle se­rait sy­no­nyme de ren­de­ment plus faible au pé­da­lage, donc qu’on al­lait perdre sur les 2 ta­bleaux. En plus, pour moi, l’in­té­rêt d’un hard­tail ré­side dans le fait d’avoir un vé­lo plus lé­ger, ce qui n’est pas le cas. Mais à rou­ler, ça m’a plu. Bien sûr, la ca­pa­ci­té à en­cais­ser les chocs est in­fé­rieure à ce qu’ab­sor­be­rait un amor­tis­seur, mais le ren­de­ment est loin d’être mau­vais et la mo­tri­ci­té est su­pé­rieure à un pneu de sec­tion in­fé­rieure. Sur le ter­rain, j’ai vrai­ment ap­pré­cié la géo­mé­trie, qui en­gendre un com­por­te­ment très sain, même dans la pente, où les freins donnent aus­si sa­tis­fac­tion. Au fi­nal, le concept n’est pas si sau­gre­nu, c’est co­hé­rent vis-à-vis du pu­blic vi­sé, qui ne re­cherche pas la per­for­mance dans l’ab­so­lu. Le seul gros point né­ga­tif vient de la fourche, qui a une ca­pa­ci­té à ab­sor­ber les gros chocs très li­mi­tée, une ir­ré­gu­la­ri­té dans le com­por­te­ment, et pas de dé­tente. Je pré­fé­re­rais ne pas avoir de fourche du tout, les pneus Plus pour­raient suf­fire, ça al­lé­ge­rait l’en­semble… et le ta­rif, dé­jà très ac­ces­sible, en se­rait en­core di­mi­nué. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.