Quand un double cham­pion du monde de DH s’as­so­cie à l’une des marques les plus en vogue, ce­la donne tou­jours des ré­sul­tats dé­ton­nants, comme en té­moigne le der­nier Strive d’en­du­ro de la marque. Alors pour ce nou­vel opus de DH qui ren­voie aux ou­bliettes le

Bis re­pe­ti­ta

Bike (France) - - Test -

Dé­ve­lop­pé de­puis plus de 2 ans au­tour de Fa­bien Ba­rel, qui l’uti­li­sait lors des 3 épreuves des Crank­worx 2016, le nou­veau Sen­der CF ( pour « Car­bon Fi­ber ») rem­place donc l’an­cien Torque. Et comme d’ha­bi­tude, on re­trouve un de­gré de fi­ni­tion par­ti­cu­liè­re­ment soi­gné, mais aus­si un look très agres­sif aux lignes bien ten­dues, le tout avec une pro­fu­sion de com­po­sants haut de gamme « rea­dy to race » . Au ni­veau de l’ar­chi­tec­ture, on re­trouve un tri­angle avant en car­bone à épais­seur va­riable, as­so­cié, via des rou­le­ments sur­di­men­sion­nés, à un tri­angle ar­rière et à des bas­cu­leurs en alu­mi­nium, le but étant d’ap­por­ter le meilleur com­pro­mis entre dy­na­misme, ri­gi­di­té et fia­bi­li­té, tout en ga­ran­tis­sant un poids très per­for­mant et un prix à faire rê­ver votre ban­quier. On ne man­que­ra pas de re­mar­quer le soin ap­por­té à de nom­breux dé­tails du vé­lo, comme le pe­tit col­lier de selle in­té­gré ou le re­père de ré­glage de SAG sur le bas­cu­leur, les nom­breuses pro­tec­tions en ca­ou­tchouc par­fai­te­ment in­té­grées au cadre, sur le tube « diag’ » et la base ar­rière, mais aus­si les bum­pers, ser­vant aus­si de pas­sages à la câ­ble­rie in­terne, elle-même iso­lée afin d’être si­len­cieuse, et, en­fin, le pe­tit et obli­ga­toire garde-boue ar­rière, contre les pro­jec­tions. « Nous avons pen­sé le Sen­der dans son en­tiè­re­té, dans ses moindres dé­tails, jus­qu’au moindre bruit et pas­sage de câble afin que tout soit op­ti­mi­sé et in­cor­po­ré dans le de­si­gn glo­bal du vé­lo. Nous n’avons rien ré­vo­lu­tion­né, mais notre va­leur ajou­tée est d’avoir réus­si à mettre en place tous les élé­ments du puzzle sur un vé­lo qui, au fi­nal, est très beau, lé­ger et pas cher. C’est un peu ça la ré­vo­lu­tion » , re­con­naît Fa­bien Ba­rel (voir aus­si « L’avis du pro »).

MX GP

Mais le point prin­ci­pal, la vé­ri­table âme du vé­lo se si­tue bien en son centre, avec une ci­né­ma­tique de sus­pen­sion di­rec­te­ment ins­pi­rée de ce­lui des mo­tos de GP cross, d’où le nom de « MX-Link », uti­li­sé pour la ré­fé­ren­cer. Et il faut bien avouer qu’avec son en­semble de bas­cu­leurs ano­di­sés, par­ti­cu­liè­re­ment mons­trueux, en­châs­sés avec l’amor­tis­seur

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.