Le mot du pro

Bike (France) - - Test -

Fa­bien Ba­rel t Ca­nyon dé­ve­lop­pe­men Pi­lote de

« Le Sen­der est un pro­jet qui a de­man­dé 2 ans et de­mi de dé­ve­lop­pe­ment, dont 1 an et de­mi de tests tech­no­lo­giques, prin­ci­pa­le­ment sur la courbe de com­pres­sion de la sus­pen­sion. Car en fonc­tion du ca­hier des charges fixé par la marque, on at­tein­dra un com­pro­mis qui ten­dra soit vers le confort, la sen­si­bi­li­té d’ab­sorp­tion des chocs et la to­lé­rance d’uti­li­sa­tion, soit vers la per­for­mance et la vi­tesse. C’est ce qui fe­ra la dif­fé­rence entre un vé­lo orien­té bike-park, comme notre an­cien Torque, et un vé­ri­table vé­lo de DH. Avec le Sen­der, notre vo­lon­té a donc été, grâce à nos ré­glages de sus­pen­sions, de pro­po­ser un vé­lo de DH de coupe du monde, qui soit éga­le­ment ca­pable d’être ac­ces­sible aux ama­teurs pour ri­der en loi­sir, d’où les 3 phases de courbe de com­pres­sion et l’adop­tion d’élé­ments à air. De plus, avec 3 de­grés d’angle va­riable à l’avant et 15 mm de va­ria­tion d’em­pat­te­ment, le vé­lo peut consi­dé­ra­ble­ment se mo­di­fier entre un bike de “world cup” et une ver­sion de bike-park. Concer­nant l’ar­chi­tec­ture, nous avons ef­fec­tué de nom­breux tests, dans dif­fé­rents ma­té­riaux, mais le car­bone à l’avant as­so­cié à un tri­angle ar­rière en alu­mi­nium s’est ré­vé­lé le meilleur com­pro­mis, néan­moins, nous avons d’autres idées afin de conti­nuer à nous po­si­tion­ner au ni­veau des ta­rifs. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.