Trek Po­wer­fly 8 LT Plus

22,7 kg - 5 099 eu­ros (Me­sures Bike sans pé­dales en taille M)

Bike (France) - - Tceosmtparatif -

Trek a choi­si de nous en­voyer le Po­wer­fly 8 LT Plus. Un mo­dèle en 150 mm équi­pé de pneus plus en sec­tion 2.8. Le mo­teur est un Bosch Per­for­mance CX avec une bat­te­rie en 500 watts/ heure. La console, une Bosch In­tu­via, offre plus d’en­com­bre­ment que la Pu­rion, mais pas for­cé­ment plus d’in­for­ma­tions. Le poste de pi­lo­tage est bien étu­dié. Le gui­don reste as­sez plat. On est bien po­sé pour pé­da­ler et l’en­semble convient éga­le­ment pour vi­rer. Bien que les 7 vé­los soient équi­pés du même sys­tème d’as­sis­tance Bosch, pas mal de dif­fé­rences de fonc­tion­ne­ment se dé­gagent sur le ter­rain à cause des dé­mul­ti­pli­ca­tions qui ne sont pas les mêmes. Avec son pla­teau de 15 et sa cas­sette en 11-42, le Trek n’est pas sur le pa­pier le mo­dèle qui mou­line le plus, pour­tant, il a réus­si en mode Tur­bo l’épreuve d’une mon­tée bien raide qui ser­vait de test, même si la fin a été dif­fi­cile ! En mon­tagne, le mode Eco offre un ni­veau d’as­sis­tance qui fait un peu plus que com­pen­ser le poids du vé­lo. Les pneus Bon­tra­ger Chu­pa­ca­bra n’ont pas convain­cu dans toutes les sec­tions. Dans un pas­sage hu­mide sur des cailloux et des ra­cines en bord de ri­vière il était dif­fi­cile de trou­ver le grip à l’avant et la mo­tri­ci­té à l’ar­rière. Dans une des­cente, où il fal­lait frei­ner sur un caillou hu­mide et pla­cer le vé­lo pour prendre la bonne tra­jec­toire avant un gué, la roue se dé­ro­bait sys­té­ma­ti­que­ment et il a fal­lu à chaque pas­sage po­ser un pied alors que le Scott et ses Maxxis per­met­taient de pas­ser au même en­droit fa­ci­le­ment. La zone a fi­ni par sé­cher, mais le Trek est res­té en dif­fi­cul­té dans cette sec­tion, pé­na­li­sé par ses pneus. On a en re­vanche ap­pré­cié la sen­sa­tion de moel­leux of­fert par le for­mat plus. Dans le ra­pide, l’en­semble s’est ré­vé­lé stable et sé­cu­ri­sant, et dans les pas­sages tria­li­sants par­fai­te­ment ma­niable. Le vé­lo étant neuf, on a d’abord pen­sé que le manque de mor­dant au ni­veau du frein avant ve­nait du be­soin de ro­der le sys­tème. Mais même après plu­sieurs runs, le frei­nage s’est mon­tré en re­trait des meilleurs que sont le Cube et le Scott équi­pés en Shi­ma­no XT et sur­tout du La­pierre et ses Guides re­mar­quables dans ce do­maine. Au ni­veau sus­pen­sion, la Ya­ri de dia­mètre 35 en 150 mm reste une bonne op­tion pour un VAE. Elle se montre souple sur son pre­mier quart, mais se dur­cit vite, presque trop. Et c’est dans cer­taines sec­tions au dé­tri­ment du confort. À l’ar­rière, la ci­né­ma­tique est bonne et l’amor­tis­seur fait par­fai­te­ment son bou­lot sur les gros comme sur les pe­tits chocs. La course de la tige de selle de 10 cen­ti­mètres reste un peu juste en en­du­ro.

Sé­cu­ri­sant dans le ra­pide, le Trek s’est aus­si mon­tré très ma­niable dans le tria­li­sant

« Po­wer­fly », c’est le nom du Trek par­fai­te­ment illus­tré par cette image. Un vé­lo très per­for­mant, très po­ly­va­lent qui convien­dra à tous les ni­veaux et pour tous types d’uti­li­sa­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.