SON AVIS

sur le Fo­cus Jam2

Bike (France) - - Actus - Ju­lien Ga­villon

Boss du ma­ga­sin Loi­si­bike, à Metz, en­seigne mul­ti­marque qui dis­pose du plus im­por­tant stock de vt­tae de France, Ju­lien Ga­villon est un ac­teur en­ga­gé dans l’élec­trique de­puis 2013. Fin fé­vrier, il a eu l’oc­ca­sion de pas­ser 3 jours et près de 120 km au gui­don du Fo­cus Jam2 en ver­sions Pro (140 mm) et Fac­to­ry (150 mm à l’avant) sous le so­leil de Ma­jorque, à l’oc­ca­sion de la pré­sen­ta­tion du vé­lo aux re­ven­deurs triés sur le vo­let. Il livre son ex­per­tise des­sus et sur le mo­teur Shi­ma­no E8000 qui l’équipe.

« La pre­mière chose qui res­sort, c’est le confort lié au Q-Fac­tor moins im­por­tant. Avec la ligne de chaîne dans l’axe et un vrai pé­da­lier, tu pé­dales en­fin sur un élec­trique sans avoir les jambes écar­tées fa­çon cra­paud sur une boîte d’al­lu­mettes ! Et le ren­de­ment est ex­cellent : pen­dant ces 3 jours, il nous est ar­ri­vé de rou­ler jus­qu’à 40 km/h ! Tu ne sens au­cune ré­sis­tance ! Comme le mo­teur Shi­ma­no est plus pe­tit, plus lé­ger que le reste de la pro­duc­tion, il a per­mis à Fo­cus de conser­ver sa géo­mé­trie de cadre, qui donne l’im­pres­sion d’être sur un vrai VTT. J’ai été agréa­ble­ment sur­pris par son com­por­te­ment, en mon­tée comme en des­cente. En plus, l’in­té­gra­tion est par­faite, comme les fi­ni­tions. Fo­cus va frap­per fort, parce qu’ils vont être les pre­miers à li­vrer du mo­teur Shi­ma­no et les seuls pour l’ins­tant à pro­po­ser l’in­té­gra­tion par­faite. Nous avons dé­jà le Bold (se­mi­ri­gide, à par­tir de 2 999 €) et les Jam en ma­ga­sin. Nous les au­rons en 6 ver­sions, du 29 pouces et du 27,5+, avec Di2 ou non, pour des ta­rifs al­lant de 4 199 à 6 699 €. »

« Entre le Brose et le Bosch »

« Le mo­teur Shi­ma­no a mis du temps à ar­ri­ver, mais il va prendre des parts de mar­ché, je pense. Son com­por­te­ment se si­tue entre le Brose – qui de­mande plus d’ap­pui sur les pé­dales – et le Bosch – qui ré­agit très vite à la moindre sol­li­ci­ta­tion. Trois modes sont pro­po­sés : Eco et Trail sont très très proches. Le Trail va te dé­li­vrer l’as­sis­tance quand tu ap­puies un peu plus fort sur les pé­dales, donc ça se rap­proche du pé­da­lage sur un vé­lo clas­sique, avec une courbe de couple plus li­néaire. Cô­té au­to­no­mie, pas d’in­quié­tude mal­gré la bat­te­rie de 380 Wh : on a rou­lé 35 km sans dé­pas­ser deux bar­rettes de consom­ma­tion sur cinq. En re­vanche, l’écart entre les modes Éco-Trail et le mode Boost est trop im­por­tant ; du coup, on n’uti­lise presque pas ce der­nier, c’est un vrai té­lé­siège, avec le 46 dents, tu grimpes aux arbres ! Mais ap­pa­rem­ment, on de­vrait pou­voir le pa­ra­mé­trer par la suite. La force de Shi­ma­no, c’est aus­si ça, de pro­po­ser un en­semble de com­po­sants to­ta­le­ment conçus pour fonc­tion­ner en­semble par des gens qui viennent du vé­lo – ce qui ex­plique que le dis­play (à cô­té de la po­tence) et la ma­nette (re­mote) soient moins ex­po­sés. Ça se sent aus­si avec le pas­sage de mode via un sys­tème de shif­ter, jus­te­ment, donc tu as une sen­sa­tion mé­ca­nique, comme avec le Di2 – d’ailleurs, le sys­tème est re­lié via Blue­tooth à la même ap­pli­ca­tion (E-Tube) que ce­lui- ci. »

2 bat­te­ries pour près de 800 Wh

« La seule chose que je trouve dom­mage, c’est que tu ne peux pas choi­sir tes infos d’affichage. Le sys­tème de 2e bat­te­rie est in­té­res­sant. Elle se fixe sur un rail, qui est aus­si ce­lui du por­te­bi­don. Quand les 2 bat­te­ries de 380 Wh sont ins­tal­lées, tu to­ta­lises donc 760 Wh, qua­si­ment 800 Wh ! C’est cette bat­te­rie ex­terne, d’en­vi­ron 2 kg, qui est uti­li­sée en pre­mier pour l’ali­men­ta­tion. Quand elle est vide, il te faut éteindre et ral­lu­mer. Comme à chaque re­dé­mar­rage, c’est là qu’il faut faire at­ten­tion : tu n’as pas in­té­rêt à mettre un coup de pé­dale trop tôt, sans quoi le mo­teur se coupe et af­fiche l’er­reur W13 ! Il faut vrai­ment at­tendre que le « 0 » s’af­fiche avant de com­men­cer à pé­da­ler. Pour re­char­ger la bat­te­rie in­terne – très bien pen­sée, avec deux prises d’air pour la re­froi­dir —, tu as un sys­tème de plug sur le cadre. Ça im­plique que tu re­charges la bat­te­rie sans la dé­mon­ter, mais c’est comme sur les Rot­wild ou les Spe, c’est le propre de l’in­té­gra­tion. En conclu­sion, le Fo­cus va faire mal, grâce à l’er­go­no­mie du dis­play, à la taille du mo­teur et à son com­por­te­ment ! »

Pré­sen­té à quelques dé­taillants pri­vi­lé­giés à Ma­jorque fin fé­vrier, le Fo­cus Jam2 a em­bal­lé Ju­lien Ga­villon. Com­por­te­ment mo­teur et châs­sis, mais aus­si es­thé­tique raf­fi­née, os­mose des com­po­sants et SAV Shi­ma­no n’y sont pas pour rien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.