Nou­veau­tés

Trek Po­wer­fly 2018

Bike (France) - - Nouveautés -

Pas de chan­ge­ment ra­di­cal ou de re­fonte com­plète du Po­wer­fly chez Trek donc, mais quelques amé­lio­ra­tions qui viennent conso­li­der un mo­dèle dé­jà bien pen­sé lors du pre­mier mil­lé­sime en 2016. C’est en ef­fet il y a deux ans que Trek lan­çait son pre­mier E- Bike, un peu après les pre­mières com­mer­cia­li­sa­tions de bien des marques eu­ro­péennes. Un lé­ger temps de re­tard certes, mais qui avait dé­jà per­mis de pro­po­ser un pro­duit abou­ti, fort de quelques in­no­va­tions ou tech­no­lo­gies par­ti­cu­liè­re­ment adap­tées à la pra­tique du VTTAE comme le for­mat +, le Knock Block (un sys­tème an­ti-re­tour du cintre dans le tube su­pé­rieur en cas de chute), la sus­pen­sion Re : Ac­tiv ou en­core une géo­mé­trie op­ti­mi­sée pour la sta­bi­li­té et la ma­nia­bi­li­té. Pour ceux qui au­raient man­qué les épi­sodes pré­cé­dents, Re :Ac­tiv est un sys­tème dé­gres­sif de sus­pen­sion qui op­ti­mise le fonc­tion­ne­ment de l’amor­tis­seur sur les chocs et sur les ter­rains dé­fon­cés mais qui li­mite l’ac­tion de ce­lui- ci sur sols lisses. Grip ou ren­de­ment sont ain­si pré­sents dès lors que le ter­rain le né­ces­site. D’une ef­fi­ca­ci­té re­dou­table en VTTAE grâce à leur puis­sance et à leur bon fonc­tion­ne­ment dans le temps, les freins Guide RE en 200/180 mm de chez Sram ont bien sûr été conser­vés eux aus­si. De même que la trans­mis­sion qui reste confiée à la marque amé­ri­caine avec l’EX 1. Par­faite pour le E-Bike avec sa cas­sette huit vi­tesses en 11-48, elle pro­pose aus­si un dé­railleur cos­taud pour les chan­ge­ments de vi­tesse et une chaîne ro­buste (sur les mo­dèles Po­wer­fly 9, FS 9 et LT 9). On re­trouve aus­si bien sûr le for­mat Boost, avant et ar­rière cette fois, ain­si qu’une col­la­bo­ra­tion avec Bosch. Cette der­nière s’amé­liore même avec dé­sor­mais une bat­te­rie de 500 Wh sur l’en­semble des mo­dèles de la gamme. Pour ce qui concerne les évo­lu­tions, on conti­nue avec Bosch car Trek a fait le choix, sur ce mil­lé­sime 2018, de pro­po­ser la console Pu­rion, plus pe­tite, plus er­go­no­mique et fi­na­le­ment beau­coup plus adap­tée à la pra­tique du VTT. La mise à jour du mode E- MTB est na­tu­rel­le­ment dis­po­nible. Vé­ri­table boîte au­to­ma­tique du VTTAE, elle per­met de rou­ler toute une sor­tie sur ce seul mode sans se sou­cier de de­voir adap­ter la puis­sance four­nie à une si­tua­tion don­née, le mode E-MTB se char­geant d’ap­por­ter la bonne puis­sance se­lon les dif­fé­rentes condi­tions de ter­rain. Cer­tains pi­lotes aguer­ris pré­fé­re­ront conti­nuer d’uti­li­ser le mode Tur­bo en gé­rant le couple grâce au frein ar­rière mais beau­coup se sa­tis­fe­ront de la fa­ci­li­té pro­po­sée par cette adap­ta­tion bien pen­sée de Bosch. Si­gna­lons ici que la seule plage au-des­sus du mode Eco est gé­rée par ce nou­veau mode. Pour li­mi­ter au maxi­mum la dé­pense d’éner­gie dans le cas où la bat­te­rie com­men­ce­rait à se vi­der dan­ge­reu­se­ment en fin de sor­tie, il convien­dra d’uti­li­ser le mode Eco qui reste le plus éco­nome. Autre mo­di­fi­ca­tion qui concerne Bosch, l’in­té­gra­tion de la bat­te­rie. C’est la ten­dance de dis­si­mu­ler un peu la bat­te­rie et Trek n’y dé­roge pas. Outre l’as­pect es­thé­tique, ce mo­dèle in­té­gré se place plus bas sur le cadre, ce qui per­met un centre de gra­vi­té abais­sé et plus de sta­bi­li­té. Sur les mo­dèles haut de gamme, Po­wer­fly 9, FS 9, LT 8 et LT 9, des roues Bon­tra­ger spé­ci­fiques E- Bike sont

1. C’est dans la ten­dance et Trek s’adapte, la bat­te­rie est dé­sor­mais se­mi-in­té­grée dans le cadre. Outre l’as­pect es­thé­tique, le com­por­te­ment du vé­lo est aus­si mo­di­fié avec un centre de gra­vi­té plus bas. 2. Dé­jà pré­sent en 2017, le sys­tème Knock Block, qui pro­tège le cadre en cas de chute, reste pré­sent. 3. Bien pro­té­gé par un im­po­sant et ef­fi­cace sa­bot, le mo­teur Bosch Per­for­mance CX équipe dé­sor­mais l’en­semble de la gamme. 4. La console Pu­rion est par­fai­te­ment adap­tée à la pra­tique du VTT. Un mode E-MTB est dé­sor­mais dis­po­nible et in­tègre les modes Tour, Sport et Tur­bo. 5. Pu­re­ment es­thé­tique cette fois, le rou­ting des câbles se fait dé­sor­mais en­tiè­re­ment en in­terne. 6. La fourche Fox en 34 est adap­tée aux contraintes du E-Bike avec un set­ting ajus­té au poids.

pro­po­sées, plus larges et do­tées de tren­te­deux trous, elles sont plus ri­gides et ré­sis­tantes. Sur ces mêmes mo­dèles, on re­trouve aus­si une fourche Fox spé­ci­fique en 34 mm au châs­sis plus ri­gide et à la car­touche adap­tée. S’il reste proche de sa ver­sion 2017, le cadre su­bit ce­pen­dant quelques amé­lio­ra­tions comme un rou­ting in­terne com­plet, des bases plus courtes avec dé­sor­mais 437 mm contre 475 l’an­née der­nière et, en­fin, un pas­sage élar­gi base/hau­bans per­met­tant la monte de pneus en 2,8’’ de sec­tion.

En piste

Ces pe­tites touches d’amé­lio­ra­tion ont pu être vé­ri­fiées sur les pentes des pistes de la sta­tion de Ver­bier, en Suisse. Bien connue pour ses sen­tiers jon­chés de ra­cines et de pierres, la sta­tion al­pine était un ter­rain de jeu idéal pour jau­ger des ca­pa­ci­tés du Po­wer­fly 2018. Il est dis­po­nible en 130 ou 150 mm (ver­sion LT), et c’est au gui­don du « pe­tit » FS en 130 mm que nous dé­cou­vrons notre ter­rain de jeu. Comme l’an­née der­nière, Re­né Wild­ha­ber, pi­lote de la marque ou­vrait la marche, ou plu­tôt la fer­mait pour être sûr de ne pas se­mer tout le monde en lâ­chant un peu trop les freins ! C’est un dé­tail mais tou­jours un plai­sir de voir un tel pi­lote évoluer et de pou­voir échan­ger avec lui sur les pro­duits ou le pi­lo­tage. Le Po­wer­fly n’a rien per­du de ce qui fai­sait sa force. La po­si­tion confor­table est tou­jours de mise, tout tombe par­fai­te­ment sous la main. On dé­bute bien sûr la sor­tie par une as­cen­sion de­puis le centre de la sta­tion vers les sommets. Le mode E-MTB est en­clen­ché et le se­ra sur tous les sec­teurs afin de vé­ri­fier qu’il est aus­si ef­fi­cace qu’an­non­cé. Ef­fec­ti­ve­ment, ça marche ! La puis­sance est dé­li­vrée en cas de be­soin lors de fran­chis­se­ments ou lorsque la pres­sion sur les pé­dales se fait plus im­por­tante, elle se fait moins pré­sente lorsque l’on en­roule da­van­tage le pé­da­lage. Idéal pour rou­ler sans se sou­cier de chan­ger les modes pour pas­ser à tel ou tel en­droit. Fa­cile. Les pneus + sont idéaux pour of­frir un maxi­mum de grip en toutes cir­cons­tances, sur­tout sur ces sols secs. Une bonne ges­tion de la puis­sance, des pneus qui collent à la piste, à ce­ci s’ajoutent dans cette ver­sion 2018 des bases courtes qui offrent un com­por­te­ment tou­jours plus joueur sans rien en­le­ver ou presque à la ma­nia­bi­li­té. Le mo­teur un peu plus bas op­ti­mise lui aus­si ce point fort et vi­rer vite avec de l’angle se fait presque na­tu­rel­le­ment. Dé­jà do­té d’un tem­pé­ra­ment joueur, le Trek gagne en­core dans ce do­maine qui de­vient main­te­nant de pré­di­lec­tion ! Nos 130 mm se jouent de toutes les si­tua­tions, sans stress, il fau­dra vrai­ment rou­ler sur des ter­rains exi­geants pour avoir be­soin des 150 mm de la ver­sion LT. Une ver­sion que les pi­lotes les plus ra­pides ap­pré­cie­ront ce­pen­dant. Les des­centes sont ici cas­santes et longues. Ar­mé pour ce type de ter­rain, le Po­wer­fly per­met un pi­lo­tage agres­sif et les sen­sa­tions à son gui­don sont ex­cel­lentes. Mais le Trek convien­dra tout à fait aux pi­lotes moins ex­pé­ri­men­tés qui pro­fi­te­ront des atouts du vé­lo pour être ra­pi­de­ment mis en confiance, même dans les si­tua­tions dif­fi­ciles. La der­nière par­tie de notre sor­tie est une longue des­cente, tan­tôt si­nueuse tan­tôt ra­pide, qui nous ra­mène vers la sta­tion suisse. On passe le SAG de l’amor­tis­seur à 30% au lieu des 25 ini­tiaux et on ajoute de l’air dans la fourche. Ain­si ré­glé, le pi­lote se re­trouve plus sur l’ar­rière et les pentes ar­dues sont gé­rées beau­coup plus fa­ci­le­ment. Même si l’on est sur­pris par cer­taines marches ca­chées en sor­tie de vi­rage, la sta­bi­li­té et le bon équi­libre du Po­wer­fly font que l’on n’a, à son gui­don, qu’un seul re­gret, que la sor­tie n’ait pas été un peu plus longue !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.