Mous­tache Sa­me­di 27 Race 9

22,5 kg - 6799 € (Me­sure Bike sans pé­dales en taille M)

Bike (France) - - Face À Face -

On est ici dans le haut du pa­nier de la gamme Mous­tache pour en­voyer du gros en enduro. Le cadre car­bone per­met un poids ré­duit avec un gain sur la ba­lance es­ti­mé à 890 g. Un choix tech­nique qui fa­vo­rise évi­dem­ment aus­si la ri­gi­di­té. Un en­semble de suspensions de qua­li­té per­met d’as­su­rer un bon rap­port de fer­me­té et de confort. Les dé­bat­te­ments en 160 des­tinent clai­re­ment ce vé­lo à une pra­tique en­ga­gée. Les freins Guide en 200 mm avant et ar­rière confirment cette lo­gique. Les angles plu­tôt ou­verts pour un vé­lo d’enduro sont ap­pré­ciables à la des­cente. Ce vé­lo a été dé­ve­lop­pé grâce à une im­pli­ca­tion im­por­tante en com­pé­ti­tion et au re­tour des pi­lotes of­fi­ciels qui ont contri­bué à dé­fi­nir la géo­mé­trie et les set­ting des suspensions.

l’on est plus à même de se faire sur­prendre. Le mode sport apporte plus de fa­ci­li­té d’uti­li­sa­tion, mais il faut pous­ser un poil plus sur les pé­dales. On a no­tam­ment tes­té ces deux vé­los dans une montée tech­nique, hu­mide et pleine de ra­cines et, dans cette sec­tion pré­cise, le Hai­bike était plu­tôt ef­fi­cace. Sur les modes où l’as­sis­tance est moindre, le pro­blème de mo­tri­ci­té se pose bien moins sur l’un comme sur l’autre.

Et en des­cente ?

Une fois bien ré­glé, le Mous­tache est re­dou­table. Stable, sé­cu­ri­sant, fun, mais éga­le­ment dia­ble­ment ef­fi­cace, le châs­sis est très à l’aise dans la pente. La fourche offre un com­pro­mis idéal de confort et de ca­pa­ci­té à en­cais­ser à haute vi­tesse. Le couple fourche Fox 36 et amor­tis­seur Ro­cks­hox Mo­narch n’est pas loin d’être idéal. Les Maxxis en for­mat plus offrent le grip qui va bien moyen­nant une pres­sion aux alen­tours de 1,5 bar en tu­bless. Les freins sont puis­sants et fa­ciles à do­ser. L’en­semble, d’une sta­bi­li­té exem­plaire, n’est pas en reste lors­qu’il s’agit de vi­rer ser­ré. Le Sdu­ro est qua­si­ment aus­si stable que le Mous­tache tant que la vi­tesse reste rai­son­nable. Mais dans les bouts ra­pides et dé­fon­cés, la Ma­gu­ra WP n’est pas aus­si per­for­mante que la Fox 36. Dif­fi­cile avec de trou­ver le bon ré­glage. Soit l’on a du confort, avec un l’en­semble qui se dés­unit un peu dans les gros chocs, soit on choi­sit de ré­gler le tout un peu plus dur pour la sé­cu­ri­té et c’est là un peu trop ferme sur les pe­tits chocs. Dans le tech­nique, le Sdu­ro se fau­file bien même s’il donne l’im­pres­sion de dis­po­ser d’un train avant plus lourd. Les Ma­gu­ra donnent sa­tis­fac­tion en termes de per­for­mances et même avec un disque ar­rière de 180 mm.

Le­quel a le plus d’au­to­no­mie ?

Pres­sion des pneus, tem­pé­ra­ture ex­té­rieure, poids du pi­lote, ha­bi­tudes de pé­da­lage, na­ture du sol, fa­tigue… un grand nombre de pa­ra­mètres com­plexes à maî­tri­ser entrent en ligne de compte pour éva­luer l’au­to­no­mie et il est qua­si­ment im­pos­sible de le faire de ma­nière in­con­tes­table. Mais si ces deux mo­teurs offrent des ca­rac­té­ris­tiques de fonc­tion­ne­ment bien spé­ci­fiques, l’au­to­no­mie semble être équi­va­lente. En tout cas, à condi­tions équi­va­lentes, vous pour­rez faire à peu près la même sor­tie avec les deux vé­los. Avec le ni­veau d’as­sis­tance max, vous pour­rez en­voyer à peu près 1000 mètres de dé­ni­ve­lé po­si­tif sur une tren­taine de ki­lo­mètres. Sur le plat et en uti­li­sant l’as­sis­tance mi­ni­mum, vous pour­rez en­vi­sa­ger les 150 km.

Le­quel pé­dale le mieux sans l’as­sis­tance ?

Dif­fi­cile d’avoir du ren­de­ment au pé­da­lage sans as­sis­tance avec des vé­los de plus de 22 ki­los. Néan­moins, sur cet exer­cice, le Hai­bike prend l’avan­tage grâce à son double pla­teau qui per­met de mou­li­ner da­van­tage et sur­tout à un en­semble qui en­gendre un mi­ni­mum de fric­tion. Le mo­teur Bosch offre lui en com­pa­rai­son pas mal de frot­te­ments et pé­da­ler avec quand on n’a plus de bat­te­rie se ré­vèle as­sez la­bo­rieux.

Et pour conclure…

Il faut dé­jà bien prendre en compte que ces deux vé­los ne sont pas exac­te­ment dans la même gamme de prix. Les 1 300 eu­ros de plus, du Mous­tache par rap­port au Hai­bike s’ex­pliquent dé­jà par le cadre car­bone. L’équi­pe­ment est aus­si su­pé­rieur avec une flo­pée d’ac­ces­soires haut de gamme comme par exemple le groupe Sram X01. La dif­fé­rence de ta­rif est donc jus­ti­fiée. En termes de per­for­mances, le Sa­me­di s’im­pose éga­le­ment grâce no­tam­ment à un châs­sis qua­si­ment sans dé­faut. D’un autre cô­té, si en termes d’ef­fi­ca­ci­té et de plai­sir de pi­lo­tage, le Race 9 est une ré­fé­rence, le Hai­bike s’en sort haut la main pour un bud­get de « seule­ment » 5 500 eu­ros.

Le Mous­tache Race 9 offre un look à la fois sobre et ra­cé. On sent dans les lignes une géo­mé­trie pro­pice à ava­ler du dé­ni­ve­lé né­ga­tif.

La fourche Fox 36 et son dé­bat­te­ment en 160 mmm cou­plée aux pneus plus Maxxis in­vite à en­voyer du gros.

Droit dans le pen­tu à 25km/h sans for­cer, c’est tout le charme du VTTAE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.