Sac Ba­nane Da­kine Hot Laps 5 l

Bike (France) - - Test Produit - Par Pas­cal Louis - Pho­tos : Bo­ris Re­jou

Dé­jà présent sur le mar­ché des hip pack, au­tre­ment dits les sacs ba­nane pour les plus an­ciens, avec le mo­dèle Hot Laps, Da­kine en­ri­chit cette an­née cette gamme de trois nou­veaux mo­dèles, do­tés de dif­fé­rentes conte­nances bien sûr, mais aus­si d’une belle mise à ni­veau par rap­port à la concur­rence, comme des poches à eau plus grandes, da­van­tage de poches et de fonc­tion­na­li­tés de ran­ge­ment, no­tam­ment pour de l’outillage spé­ci­fique, mais aus­si des ma­té­riaux plus res­pi­rants et qua­li­ta­tifs. Notre mo­dèle d’es­sai, le Hot Lpas 5 l, est ce­lui qui offre le plus large éven­tail de pos­si­bi­li­tés avec ré­ser­voir à eau lom­baire de deux litres, boucle de tuyau d’hy­dra­ta­tion ma­gné­tique, sangles d’at­taches ex­té­rieures, une in­dis­pen­sable poche spé­ci­fique pour le té­lé­phone, et même une at­tache lampe pour les plus aven­tu­riers ! Même si le contact avec le dos est bien moins im­por­tant que sur un sac à dos clas­sique – c’est d’ailleurs l’une des rai­sons prin­ci­pales de choix de ce type de mo­dèle –, le pan­neau dor­sal est fait d’un tis­su res­pi­rant et l’en­semble est réa­li­sé dans un ma­té­riau an­ti­mi­cro­bien et an­ti-odeur. La poche prin­ci­pale est ac­ces­sible et se di­vise en com­par­ti­ments qui re­ce­vront té­lé­phone, outillage et nour­ri­ture. La com­par­ti­men­ta­tion de cette grande poche per­met tout à fait de mettre en­semble un smart­phone et un mul­ti-ou­til sans risque de chocs entre les deux. Des sangles in­fé­rieures bien pen­sées per­mettent de fixer une paire de ge­nouillères par exemple. . Nom­breux ran­ge­ments . Bon main­tien Une fois en place avec les deux litres d’eau (ou presque) char­gés, le sac est par­fai­te­ment ca­lé et le poids ain­si pla­cé sur les hanches ne gêne en rien les mou­ve­ments du pi­lote. Si vous n’avez ja­mais es­sayé ce genre de pro­duit, vous se­rez réel­le­ment bluf­fé par l’im­pres­sion de li­ber­té que l’on res­sent, alors que tout le né­ces­saire de ré­pa­ra­tion, ali­men­ta­tion et hy­dra­ta­tion est bel et bien présent ! D’au­tant plus que les sangles la­té­rales per­mettent de gar­der le sac en place en toutes si­tua­tions. Il faut un pe­tit temps d’adap­ta­tion pour at­tra­per ra­pi­de­ment le tuyau d’hy­dra­ta­tion, mais on fi­nit par s’y faire. Après des an­nées d’uti­li­sa­tion de sac à dos clas­sique avec un tuyau juste au-des­sus de l’épaule, dif­fi­cile de s’adap­ter à cette nou­velle po­si­tion qui semble un peu moins pra­tique ou moins na­tu­relle à trou­ver, mais un temps d’uti­li­sa­tion plus im­por­tant de­vrait per­mettre de trou­ver ses marques. En cours de sor­tie, lorsque le vo­lume d’eau di­mi­nue, il est pos­sible de ra­pi­de­ment res­ser­rer les sangles la­té­rales pour conser­ver un contact par­fait près du corps et em­pê­cher tout mou­ve­ment. No­tez en­fin que le tis­sage an­ti­dé­chi­re­ment a fait ses preuves après quelques pas­sages dans les ronces qui ont eu rai­son de bras, jambes et même d’une manche de maillot, mais pas du sac ! Dis­po­nible en quatre co­lo­ris, ce Hot Laps 5 l dis­pose dé­sor­mais d’au­tant d’ar­gu­ments que la concur­rence : faites votre choix ! . Ac­cès au tuyau d’hy­dra­ta­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.