De­vin­ci Spar­tan Car­bon GX Eagle ............

De­vin­ci Spar­tan Car­bon GX Eagle 14,51 kg - 5 899 eu­ros Me­sures Bike sans pé­dales en taille M

Bike (France) - - Sommaire -

Tous les ri­ders connaissent bien la maî­trise de la marque De­vin­ci en ma­tière de VTT « gra­vi­ty », et ce Spar­tan ne dé­roge pas à la règle. Éle­vé au si­rop d’érable et sur les bike-parks aux ten­dances ca­na­diennes, ain­si que pour l’en­du­ro en mi­lieu hos­tile, ce bike est vé­ri­ta­ble­ment né pour en­ga­ger sur tous les types de ter­rains, à condi­tion qu’ils soient ex­trêmes.

Avant toute chose, que tous ceux qui pour­raient ti­quer sur le co­lo­ris de notre vé­lo d’es­sai, et à qui le vio­let paille­té rap­pel­le­rait un peu trop leurs tours de ma­nège en au­to- tam­pon­neuse, sachent qu’une se­conde ver­sion « all black » du plus bel ef­fet est éga­le­ment dis­po­nible. Mal­gré tout, cette dé­cli­nai­son très ori­gi­nale, avec sa cou­leur chan­geante en fonc­tion de l’angle de vue, semble bien plaire à de nom­breux ri­ders, et c’est bien là l’es­sen­tiel. Mais plus que tout, l’in­té­rêt pour le Spar­tan se trouve dans sa nou­velle ar­chi­tec­ture, avec un vé­lo to­ta­le­ment re­mo­de­lé pour 2018, le­quel fut dé­ve­lop­pé et rou­lé tout au long de la sai­son d’EWS, par le pi­lote du team Théo Ga­ly, afin d’abou­tir à une vé­ri­table bête d’en­du­ro.

Sang neuf

Tou­jours conçu au­tour de la ci­né­ma­tique de sus­pen­sion Split Pi­vot, si chère à la marque, cette se­conde évo­lu­tion du vé­lo change ra­di­ca­le­ment la donne, afin de le rendre en­core plus agres­sif est en­ga­geant. Phy­si­que­ment, on no­te­ra fa­ci­le­ment les grandes dif­fé­rences, avec prin­ci­pa­le­ment, un amor­tis­seur mon­té en po­si­tion ver­ti­cale, en amont du tube de selle. Mais bien en­ten­du, tout le reste est à l’ave­nant, au­tour d’un cadre en car­bone DMC-G, ( De­vin­ci Mo­no­coque Car­bon Gra­vi­ty NDLR) fa­bri­qué à par­tir de la tech­no­lo­gie EPS, en po­ly­sty­rène uni­cel­lu­laire, à la géo­mé­trie ré­so­lu­ment plus mo­derne et en­ga­gée, tout en of­frant éga­le­ment plus de ri­gi­di­té et de ré­sis­tance avec un poids moindre. On ob­ser­ve­ra donc le triangle avant, par­ti­cu­liè­re­ment com­pact et slo­ping, sur le­quel semblent ve­nir se gref­fer le tube de selle et son gous­set de ren­fort, alors que le triangle ar­rière « du même mé­tal » dis­pose de bases asy­mé­triques et de hau­bans par­fai­te­ment ali­gnés avec le tube su­pé­rieur du cadre. Et, fort lo­gi­que­ment, se tube se voit bien éti­ré avec une lon­gueur dé­pas­sant lar­ge­ment les 600 mm en taille M, alors que l’angle avant s’ouvre gé­né­reu­se­ment à 65° d’angle, tou­jours dans l’ob­jec­tif d’of­frir une ma­chine la plus stable pos­sible à haute vi­tesse. En ma­tière de dé­bat­te­ment, le Spar­tan passe éga­le­ment la dé­mul­ti­pliée, avec 165 mm à l’ar­rière, couplés aux 170 de la fourche. De quoi en­ga­ger très, très sé­vère ! D’au­tant plus que le re­cen­trage des masses, tou­jours plus bas, as­so­cié à l’angle du tube de selle, fa­vo­rise gran­de­ment le pla­ce­ment du pi­lote sur les pé­dales et contri­bue ain­si à un meilleur équi­libre gé­né­ral en vue d’amé­lio­rer la ma­nia­bi­li­té de l’en­gin.

Nec plus ul­tra

En termes de mon­tage, la gamme Spar­tan se montre re­la­ti­ve­ment gé­né­reuse, avec quatre mo­dèles en car­bone et deux en alu­mi­nium, pour des bud­gets al­lant de 3 699 eu­ros à 9 799… Gloups ! Pla­cé en mi­lieu de gamme car­bone, notre GX Eagle, vous l’au­rez bien com­pris, est prin­ci­pa­le­ment équi­pé en Sram GX Eagle, un groupe dont la fia­bi­li­té n’est plus à dé­mon­trer. Tout au­tour, on re­trouve un gros pa­ckage Sram, avec des élé­ments de sus­pen­sions à air, Ro­ckS­hox Ly­riK RC et amor­tis­seur Su­per De­luxe RC3 De­bon Air, alors que le frei­nage est confié aux ex­cel­lents Sram Guide R, en disque de 180 mm. Le train rou­lant est quant à lui com­po­sé de roues avec jantes Race Face AR30 équi­pées de pneus Maxxis Mi­nion DH, en sec­tion de 2,5 et 2,4 pouces, du lourd ! En­fin, concer­nant les com­po­sants pé­ri­phé­riques, on re­trouve un poste de pi­lo­tage « bien comme il faut » , avec po­tence courte V2 et large gui­don Race Face Aef­fect, alors que l’as­sise re­çoit la sem­pi­ter­nelle tige té­les­co­pique Re­verb Stealth, mon­tée d’une selle SDG Fly, le tout pa­ré à en­du­rer.

Du lourd

Du coup, avec un bike aus­si gros et « cos­taud », on peut s’at­tendre à quelques séances de suée pen­dant l’ef­fort. Et pour­tant, même s’il n’offre pas le même dy­na­misme que son pe­tit frère, l’ex­cellent Troy, le Spar­tan est loin de s’écra­ser au coup de pé­dale et as­sure une très bonne trac­tion au pé­da­lage, en of­frant une ex­cel­lente po­si­tion, du fait de son angle de tige de selle de 74,5°. Les bien­faits sont à trou­ver du cô­té de la ci­né­ma­tique Split Pi­vot, do­tée d’un axe de pi­vot concen­trique, entre les bases et les hau­bans,

« Vé­ri­table “ra­cer” en­ga­gé, pour l’en­du­ro, le Spar­tan de­vient plus sage en mo­di­fiant la géo­mé­trie. »

SC

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.