Dan­ser au Ras­pou­tine

Blake - - Sommaire -

C’est un lieu my­thique de la nuit pa­ri­sienne, au coeur du Tri­angle d’or.

« Do­bro Po­ja­lo­vat » au Ras­pou­tine, an­cien ca­ba­ret russe de­ve­nu en quelques an­nées l’un des clubs les plus pri­sés de la ca­pi­tale. Un vent nou­veau souffle sur ses al­côves ten­dues de ve­lours rouge, spec­ta­trices de tant d’his­toires de­puis sa créa­tion en 1965.

Dans ce dé­cor de théâtre, fruit de l’ima­gi­naire ex­tra­va­gant de l’ar­tiste Er­té, se dé­roulent dé­sor­mais, sur fond de deep house en­ivrante, des soi­rées chic et sen­suelles or­ga­ni­sées par Lo­gan Mag­gio et Ghis­lain Evraert, les deux as­so­ciés tom­bés amou­reux de cette mai­son russe au pas­sé sul­fu­reux.

Serge Gains­bourg, l’aga Khan et le Comte de Pa­ris y avaient leurs ha­bi­tudes, tout comme Mar­lène Die­trich qui em­bras­sait la scène de­puis sa table ronde fé­tiche, en sur­plomb.

On y croise dé­sor­mais les man­ne­quins stars de la Fa­shion Week, Karl La­ger­feld, Ka­nye West et Leo­nar­do Di Ca­prio... qui de­vrait in­car­ner pro­chai­ne­ment Gri­go­ri Ras­pou­tine au ci­né­ma.

Le Ras­pou­tine se veut un lieu ex­clu­sif et dis­cret. Ses al­côves de ve­lours sont tou­jours là. Elles per­mettent aux clients de dé­ci­der : se mê­ler à l’am­biance sur­vol­tée ou l’ob­ser­ver, en re­trait. Les tables rondes dres­sées rap­pellent l’époque où le ca­ba­ret était ré­pu­té pour ses dî­ners spec­tacles. Sauf que dé­sor­mais, ce sont les meilleures vod­kas et des cham­pagnes pres­ti­gieux qu’on y par­tage. L’équipe d’une di­zaine de per­sonnes, at­ten­tive et sou­riante, par­ti­cipe à rendre l’ex­pé­rience unique.

58 de la rue de Bas­sa­no 75008 PA­RIS

Tel. + 33 (0)1 47 20 02 90 www.ras­pou­tine.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.