Test chaus­sures de trail Al­tra Lone Peak 3.0

Chris­tophe était ha­bi­tué à por­ter des chaus­sures plu­tôt ty­pées trail en drop 11 et avec un foot­shape étroit. Aus­si, ces Al­tra Lone Peak 3.0 l’in­tri­guaient. Ce­la a ten­dance à se ré­pandre de­puis peu mais la marque amé­ri­caine, adepte du drop 0, en a fait sa

Blue Run - - EDITO/ SOMMAIRE -

SUR LE PA­PIER

Le concept toe box Foot­shape laisse tel­le­ment de place aux or­teils que ç’en est dé­con­cer­tant

Au pre­mier abord, les Lone Peak 3.0 pré­sentent une se­melle très épaisse et sur­tout le concept zé­ro drop, à sa­voir un po­si­tion­ne­ment du pied com­plè­te­ment à plat, re­pre­nant la po­si­tion na­tu­relle d’ali­gne­ment du pied, mi­ni­mi­sant les chocs et fa­vo­ri­sant le ren­for­ce­ment des muscles du mol­let. Al­tra met éga­le­ment en avant son concept toe box Foot­shape qui per­met aux or­teils de s’éta­ler na­tu­rel­le­ment et confor­ta­ble­ment, le pouce frei­nant la pro­na­tion. En dé­coulent une meil- leure sta­bi­li­té et une pro­pul­sion ac­crue. Au ni­veau de la se­melle, le pro­cé­dé Sto­ne­guard, in­té­gré entre les se­melles in­ter­mé­diaires A-bound et EVA, pro­tège le pied en dé­viant les cailloux, pour une course plus souple et stable. Der­nier point concer­nant la se­melle Trail­claw : elle est com­po­sée de cram­pons po­si­tion­nés sous les mé­ta­tarses et de griffes à l’avant de la chaussure pour ob­te­nir une trac­tion op­ti­male en mon­tée comme en des­cente.

SUR LE TER­RAIN

Pre­mière sen­sa­tion lors­qu’on chausse les Lone Peak 3.0 : le drop zé­ro qui place le pied vrai­ment à plat dans une po­si­tion na­tu­relle. En­suite, au ni­veau des or­teils, le concept toe box Foot­shape laisse tel­le­ment de place aux or­teils que ç’en est dé­con­cer­tant. Ce­la dit, après quelques en­jam­bées, on s’y ha­bi­tue très vite. En re­vanche, pas­ser d’un drop 11 à ce­lui des Lone Peak 3.0 est re­la­ti­ve­ment « bru­tal », à tel point qu’il est conseillé d’al­ter­ner une paire de chaus­sures et une autre pour per­mettre au ta­lon d’achille de s’ha­bi­tuer à cette ten­sion plus forte.

Dès les pre­mières fou­lées, l’amor­ti mo­dé­ré an­non­cé par la marque est as­sez confor­table mais ce qui reste le plus fla­grant avec ce mo­dèle, c’est la lé­gè­re­té, qui donne en­vie d’en­chaî­ner les fou­lées. Au ni­veau de l’ac­croche sur ter­rain sec à hu­mide, les mon­tées ne posent au­cun pro­blème, il n’y a au­cune perte d’adhé­rence. Il en va de même en des­cente avec des pentes jus­qu’à 40% dans les mêmes condi­tions.

En re­vanche, si les condi­tions de­viennent trop hu­mides, voire boueuses sur sur­face plane, il faut prendre garde à bien choisir votre ap­pui, sous peine de dé­vis­ser, mal­gré les cram­pons Trail­claw. Der­nier point re­gret­table : l’ab­sence de lan­guette ou d’élas­tique pour pla­cer les la­cets, qui peuvent gê­ner.

En conclu­sion, la Lone Peak 3.0 est une chaussure qui tient ses pro­messes en trail et qui ne man­que­ra pas de vous sur­prendre !

Chaus­sures AL­TRA LONE PEAK 3.0 140 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.