LE MYTHE GAND­HI

Books - - ÉDITO/ SOMMAIRE - — Books

Dans la se­conde par­tie de ce dos­sier, deux in­tel­lec­tuels, le pre­mier is­raé­lien, le se­cond ira­nien, ex­priment ce que re­pré­sente pour eux l’hé­ri­tage de Gand­hi. Da­vid Shulman s’émer­veille de consta­ter que la « vi­sion » du Ma­hat­ma, après avoir mon­tré son ef­fi­ca­ci­té dans le mou­ve­ment amé­ri­cain des droits ci­viques puis en Afrique du Sud, reste bien vi­vante dans l’Inde ac­tuelle et en Is­raël, deux pays pour­tant ha­bi­tés par les dé­mons d’un na­tio­na­lisme re­li­gieux bor­né. Ra­min Jahanbegloo, lui, rap­pelle le rôle de la non-vio­lence dans l’ef­fon­dre­ment du com­mu­nisme so­vié­tique (Vá­clav Ha­vel était un ad­mi­ra­teur de Gand­hi) et dans l’évo­lu­tion ac­tuelle de l’Iran, dont il pense qu’elle pour­rait consti­tuer les pré­mices d’une trans­for­ma­tion po­li­tique du Moyen-Orient. Si l’un et l’autre ex­priment leur pes­si­misme quant à un suc­cès pro­chain de l’idée de non-vio­lence, ils res­tent op­ti­mistes sur l’ave­nir plus loin­tain.

Sur le per­son­nage de Gand­hi lui­même, ils ex­priment une cer­taine gêne quand on leur rap­pelle que le Ma­hat­ma a en réa­li­té plu­sieurs fois prô­né le re­cours à la vio­lence. Les deux ar­ticles qui ouvrent notre dos­sier ex­posent en dé­tail les contra­dic­tions et les fai­blesses de la pen­sée et de l’ac­tion de Gand­hi. Ce­lui-ci a certes payé de sa per­sonne. Plu­sieurs fois em­pri­son­né pour avoir or­ga­ni­sé d’im­pres­sion­nantes cam­pagnes de ré­sis­tance pas­sive contre le Raj bri­tan­nique, il a mon­tré une dé­ter­mi­na­tion, une im­pla­cable vo­lon­té qui force tou­jours le res­pect. Il ne fait au­cun doute que sa fa­cul­té à mo­bi­li­ser les foules et son sa­voir-faire po­li­tique ont contri­bué à me­ner l’Inde sur le che­min de l’in­dé­pen­dance. Mais, con­trai­re­ment à ce qu’on pour­rait croire, ce n’est nul­le­ment ce qu’il re­cher­chait. Il était mû par une re­li­gio­si­té étroite et des convic­tions pro­fon­dé­ment ar­chaïques.

Avec son fils sur la plage de Bom­bay, en 1944. À son frère qui lui re­pro­chait un jour de né­gli­ger ses de­voirs fa­mi­liaux, Gand­hi ré­pon­dit : « Ma fa­mille com­prend main­te­nant tous les êtres vi­vants. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.