NA­TURE, MÉ­MOIRE ET COR­RUP­TION

LES CLAS­SIQUES OC­CI­DEN­TAUX DU XIXE SIÈCLE OC­CUPENT UNE PLACE DE CHOIX DANS LES LEC­TURES DES CHI­NOIS.

Books - - BEST SELLERS - — Pierre Ties­sen est cor­res­pon­dant en Chine pour Chal­lenges et Le Jour­nal du di­manche. Avec Zheng Bai­chun, il a si­gné Les Nou­velles Con­cu­bines (Tou­can, 2010). Cet ar­ticle a été ré­di­gé avec le concours d’Ève Char­rin.

La Chine s’ouvre au monde (aus­si) par la lec­ture. Il est frap­pant de consta­ter dans ce clas­se­ment la part des ou­vrages « ve­nus d’ailleurs ». Se­lon un por­trait-ro­bot éta­bli par Ama­zon, le lec­teur chi­nois – jeune, ur­bain et connec­té – est éclec­tique. Fé­rue de fan­tas­tique et de thril­lers (« La li­brai­rie de l’île », de la New-Yor­kaise Ga­brielle Ze­vin, « Ro­man­cière so­li­taire », du Ja­po­nais Ira Ishi­da), la classe moyenne chinoise ma­ni­feste aus­si un en­goue­ment in­at­ten­du pour des clas­siques oc­ci­den­taux de la fin du xixe siècle comme Tho­reau, Le Bon et Freud. Pour­quoi donc lire Wal­den ou la Vie dans les bois (1854) dans la Chine du xxie siècle ? Face aux ra­vages de la pol­lu­tion, l’in­té­rêt pour cette aven­ture syl­vestre du poète na­tu­ra­liste amé­ri­cain Tho­reau si­gnale à coup sûr les as­pi­ra­tions contra­riées des Chi­nois à un autre mode de vie. Quant au suc­cès du cé­lèbre ou­vrage de Gus­tave Le Bon Psy­cho­lo­gie des foules (1895), il n’est pas ano­din non plus dans un pays qui a vé­cu la « puissance in­vin­cible » des masses avec la Ré­vo­lu­tion cultu­relle. Rap­pe­lons que, d’après Le Bon, « l’in­di­vi­du en foule […] n’est plus lui-même, il est de­ve­nu un au­to­mate ». Dans le même re­gistre, autre suc­cès re­mar­qué : « Nous trois », ré­cit au­to­bio­gra­phique de Yang Jiang, femme de lettres de re­nom, épouse du grand écri­vain Qian Zhong­shu (1910-1998), dé­por­tée avec son ma­ri pen­dant la Ré­vo­lu­tion cultu­relle. Dans ce livre pu­blié en 2003, l’au­teure ra­conte sa vie aux cô­tés de Qian, don­nant à lire les bou­le­ver­se­ments du siècle pas­sé. Éga­le­ment dé­si­reux de com­prendre l’ac­tua­li­té de leur pays, les lec­teurs plé­bis­citent l’en­quête de Zhou Mei­sen, « Au nom du peuple ». Vé­ri­table page tur­ner pu­blié en 2012 et adap­té de­puis au pe­tit écran, ce ro­man ex­plore les ar­canes de la cor­rup­tion en Chine. Ce qui en fait un livre aus­si po­pu­laire que po­li­ti­que­ment op­por­tun, alors que la cam­pagne an­ti-ri­poux lan­cée par le pré­sident chi­nois Xi Jin­ping bat son plein. Cette croi­sade qui vise les ca­ciques corrompus du Par­ti com­mu­niste chi­nois a dé­jà tou­ché des di­zaines de mil­liers de res­pon­sables. Ro­man-do­cu­ment, « Au nom du peuple » s’ap­puie sur des cas réels. « J’ai seule­ment es­sayé d’écrire la vé­ri­té », confiait son au­teur dé­but avril à Chi­na Dai­ly. Se­lon ce quo­ti­dien très proche du pou­voir, « le ha­sh­tag #au nom du peuple a été lu 17,56 mil­lions de fois » en un mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.