MÈRE PRÉ­CAIRE

Books - - BEST SELLERS -

« Existe-t-il un mo­ment par­fait dans l’his­toire des en­fants, et de leurs pa­rents ? Existe-til un bon­heur pos­sible dans des mi­lieux plus dé­fa­vo­ri­sés ? » s’in­ter­roge la ro­man­cière Sil­via Aval­lone dans le quo­ti­dien La Re­pub­bli­ca. Son der­nier ro­man, Da dove la vi­ta è per­fet­ta a connu en Ita­lie un suc­cès im­mé­diat. Sil­via Aval­lone n’y ra­conte pas seule­ment une his­toire de mère et d’en­fant, elle es­quisse aus­si une ré­flexion so­cio­lo­gique sur l’Ita­lie mon­dia­li­sée et pré­ca­ri­sée. Dé­jà au­teure du best-sel­ler D’acier (Lia­na Le­vi, 2011) la ro­man­cière confie au quo­ti­dien La Stam­pa qu’elle-même a tou­jours consi­dé­ré la ma­ter­ni­té « avec peur et émer­veille­ment à la fois » et que ce re­gard am­bi­gu sur les mères est aus­si ce­lui de la société ita­lienne. Ain­si, la joie de la pro­ta­go­niste – de­ve­nue mère très jeune, dans une grande pau­vre­té – ne ré­siste pas à son choix de confier l’en­fant à au­trui pour lui ga­ran­tir une vie meilleure, re­marque le quo­ti­dien mi­la­nais Il Fo­glio. La ban­lieue ima­gi­née par Sil­via Aval­lone (dans les en­vi­rons de Bo­logne) est une sorte de « non-lieu » mar­qué par un déses­poir exis­ten­tiel au­tant que so­cial, dans le­quel le cri­tique de La Re­pub­bli­ca a vu « le pa­ra­digme de la pé­ri­phé­rie ».

Da dove la vi­ta è per­fet­ta

(« Là où la vie est par­faite »), de Sil­via Aval­lone, Riz­zo­li, 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.