IS­RAËL EN MODE TH­RILLER

Books - - EN LIBRAIRIE -

En jan­vier 2006, le pre­mier mi­nistre is­raé­lien Ariel Sha­ron était vic­time d’une at­taque cé­ré­brale ; il a été plon­gé dans un co­ma ar­ti­fi­ciel dont il ne s’est ja­mais ré­veillé. À la moi­tié du ro­man de Frank Schät­zing, on dé­couvre que cet ac­ci­dent n’en était peut-être pas tout à fait un. Schät­zing est le grand spé­cia­liste al­le­mand du genre très an­glo-saxon du th­riller. Ses livres font sou­vent plus de 1 000 pages et s’écoulent à des mil­lions d’exem­plaires (voir Books n° 12, mars-avril 2010). Dans Breaking News, il en­tend re­tra­cer à tra­vers le des­tin d’une poi­gnée d’in­di­vi­dus rien moins que toute l’his­toire du conflit is­raé­lo-pa­les­ti­nien. Une ga­geure. D’au­tant que Schät­zing est al­le­mand (toute cri­tique d’Is­raël est donc cen­sée être ta­bou) et qu’il fait de Sha­ron l’un de ses prin­ci­paux per­son­nages. « C’est là une ma­tière ex­plo­sive, sur­tout quand on mêle la fic­tion à la réa­li­té », juge Bur­khard Mül­ler dans Die Zeit. À sa pa­ru­tion outre-Rhin, Breaking News s’est lar­ge­ment fait étriller par la presse : on lui a re­pro­ché ses fa­ci­li­tés de langue, ses scènes de sexe gro­tesques. Reste que, mal­gré tous ces défauts, Schät­zing « en re­montre à 99 % des au­teurs de po­lar al­le­mands en termes de sus­pense », es­time Ge­rhard Mat­zig dans le Süd­deutsche Zei­tung.

Breaking News, de Frank Schät­zing, tra­duit de l’al­le­mand par Oli­vier Man­no­ni, Pi­ran­ha, 1 024 p., 26,50 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.