LÀ-HAUT SUR LA MON­TAGNE

Books - - EN LIBRAIRIE -

« Le ro­man de Pao­lo Co­gnet­ti vous fait per­ce­voir et res­pi­rer la mon­tagne non pas comme un lieu d’ob­ser­va­tion de la na­ture, mais comme une ma­nière d’exis­ter », note Da­vide Tur­ri­ni dans Il Fat­to quo­ti­dia­no. Co­gnet­ti est l’un des jeunes au­teurs ita­liens les plus en vue. Son der­nier livre, Les Huit Mon­tagnes, a fait l’una­ni­mi­té lors de sa sor­tie en Ita­lie l’an der­nier. Son per­son­nage prin­ci­pal et nar­ra­teur, Pie­tro, un en­fant des villes om­bra­geux et ren­fer­mé, dé­couvre la mon­tagne pen­dant ses va­cances d’été. Une ré­vé­la­tion. Il va y faire l’ap­pren­tis­sage de la li­ber­té et de l’ami­tié. Le voi­là qui ar­pente avec Bru­no, un jeune va­cher, ce monde nou­veau, si dif­fé­rent de la très in­dus­trielle Mi­lan où il vit le reste du temps. Les deux gar­çons, is­sus pour­tant de mi­lieux très éloi­gnés, nouent une re­la­tion qui va du­rer des an­nées. Pa­ral­lè­le­ment, Pie­tro ap­prend à connaître son père, que la mon­tagne mé­ta­mor­phose aus­si et qui de­vient beau­coup moins dis­tant. C’est une dé­cou­verte ré­ci­proque. Comme le ré­sume De­bo­ra Lam­bru­schi­ni dans Cri­ti­ca Let­te­ra­ria, ce ro­man ini­tia­tique « ra­conte les rap­ports qui se nouent par­fois entre hommes, des rap­ports bruts, pri­maires, qui se passent de mots ».

Les Huit Mon­tagnes, de

Pao­lo Co­gnet­ti, tra­duit de l’ita­lien par Ani­ta Ro­che­dy, Stock,

299 p., 21,50 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.