L’HU­MA­NI­TÉ ET SES OB­JETS

Books - - EN LIBRAIRIE -

La pierre de Ro­sette est «tri­viale par son as­pect – ce­lui d’une grosse va­lise – comme par ses ins­crip­tions – une liste d’exo­né­ra­tions fis­cales ac­cor­dées au cler­gé égyp­tien –, mais elle fait par­tie de ces choses qui nous ré­vèlent le monde et notre his­toire », écrit l’his­to­rienne de l’An­ti­qui­té Mary Beard dans The Guar­dian. C’est donc l’un de ceux que Neil MacG­re­gor a sé­lec­tion­nés, avec 99 autres, pour illus­trer l’his­toire de l’hu­ma­ni­té. « Les ob­jets montrent que les dif­fé­rentes cultures ont com­mu­ni­qué, com­mer­cé et se sont com­bat­tues de tout temps », ajoute The Ob­ser­ver. Ils disent tout de nous, comme cette sta­tuette éro­tique pa­les­ti­nienne qui confirme qu’on s’ai­mait il y a onze mille ans comme on s’aime au­jourd’hui. Des ob­jets comme ceux-là sont sa­crés, et leurs temples, ce sont les mu­sées. Il faut les mon­trer à tout prix au pu­blic, sans guère se sou­cier de la ma­nière dont ils ont été ac­quis, af­firme MacG­re­gor en ré­ponse au dé­bat sur la pro­prié­té des oeuvres d’art. Car « les cultures du monde sont le pa­tri­moine du monde», mar­tèle l’au­teur de ce for­mi­dable best-sel­ler bri­tan­nique, qui a été long­temps le di­rec­teur du Bri­tish Mu­seum.

Une his­toire du monde en100 ob­jets, de Neil MacG­re­gor, tra­duit de l’an­glais par Pas­cale Haas, Les Belles Lettres, 608 p., 23 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.