L’ÉCRI­VAIN ET LA PRI­SON

Books - - PÉRISCOPE -

À la fin les an­nées 1970, l’écri­vain ké­nyan Ngũgĩ wa Thiong’o est ex­pé­dié sans pro­cès der­rière les bar­reaux. Son crime? Avoir écrit et mon­té une pièce de théâtre sur des pay­sans spo­liés de leurs terres. Le pré­sident Da­niel arap Moi sai­sit l’oc­ca­sion pour en­voyer un aver­tis­se­ment aux in­tel­lec­tuels en­ga­gés. À l’iso­le­ment dans une pri­son de haute sé­cu­ri­té, Ngũgĩ wa Thiong’o écrit ré­dige un ro­man dans sa langue ma­ter­nelle, le ki­kuyu – ce se­ra le pre­mier ja­mais écrit dans cette langue. Li­bé­ré au bout d’un an, il ra­conte son in­car­cé­ra­tion dans De­tai­ned, pa­ru en 1982. L’ou­vrage vient d’être ré­édi­té dans une ver­sion re­ma­niée sous le titre Wrest­ling With the De­vil. « Il offre une nou­velle image du pri­son­nier po­li­tique qui ap­pa­raît non comme une fi­gure cou­pée de la so­cié­té mais comme le membre d’un col­lec­tif his­to­rique unique en son genre, for­gé par l’in­las­sable so­li­da­ri­té des dé­te­nus à tra­vers les âges », écrit l’uni­ver­si­taire Zain R. Mian dans le ma­ga­zine pan­afri­cain en ligne Afri­ca Is a Country.

Wrest­ling with the De­vil. A Pri­son Me­moir (« Aux prises avec le diable. Mé­moires de pri­son »), de Ngũgĩ wa Thiong’o, The New Press, 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.