L'ES­CA­PADE / THE EX­CUR­SION

Cas­tillon

Bordeaux Moments - - Sommaire / Contents -

Ex­cen­tré, le Cas­tillon­nais fait par­tie des ou­bliés des vi­si­teurs pres­sés. Pas de plus haut ce­ci, pas de plus grand ce­la, ni de spé­cia­li­té dis­tinc­tive si ce n’est son jo­li vin un peu éclip­sé par la no­to­rié­té de ses voi­sins du Saint-émi­lion­nais. C’est dans cette dis­cré­tion que se goûte ce pay­sage des plus at­ta­chants ayant la Dor­dogne pour épi­centre. En amont, avec la ter­rasse d’une sym­pa­thique gar­gote et un loueur de ca­noës et vé­los, le port de Pes­sac-sur-dor­dogne est un bon point de dé­part pour une ex­cur­sion. En res­tant rive gauche, la route s’élève vers le pla­teau – où l’on pour­ra tou­jours faire un cro­chet vers l’an­glo-saxon Châ­teau Car­bon­neau et les pit­to­resques vil­lages de Gen­sac et Pu­jols- avant de re­joindre la rive à Flau­jagues et ses quelques de­meures de charme. Tou­jours vers aval, une vé­ri­table guin­guette et ses ren­dez-vous dan­sant au pied du pont per­met­tant de re­joindre Cas­tillon. La pe­tite ville est à l’ins­tar de son ter­ri­toire. Pas de spec­ta­cu­laire, mais un riche pe­tit pa­tri­moine en­ve­lop­pé d’une at­mo­sphère de quié­tude et de dou­ceur cam­pa­gnarde. Église ba­roque, an­cien hô­pi­tal XVIIIE de­ve­nu mai­rie, porte du XIIIE siècle, le tour est ra­pide avant de s’at­tar­der à la Mai­son du vin pour leur sé­lec­tion de bonnes bou­teilles et leur riche pro­gramme de dé­cou­verte de l’ap­pel­la­tion (ren­contre-dé­gus­ta­tion avec des vignerons les sa­me­dis, dé­jeu­ners « créa­teurs d’ac­cords », ba­lades à che­val, en vtt, en kayak ou vi­site de châ­teaux tou­jours sui­vies d’une dé­gus­ta­tion). On sau­ra en­suite trou­ver la route du stade et s’en­ga­ger dans l’al­lée de buis en forme de cloche du Châ­teau Franc la Fleur. Outre les 1,5 hec­tares en culture bio­lo­gique, le parc ras­semble une de­mi-dou­zaine de jar­dins luxu­riants. À l’op­po­sé de la ville, sur les co­teaux 8km plus à l’est, il est un autre havre dont l’au­ra dé­passe les siècles et les fron­tières : la tour de Mon­taigne. Le phi­lo­sophe du XVIE siècle y a écrit l’es­sen­tiel des Es­sais et y vé­cu la nuit comme le jour les deux der­nières an­nées de sa vie. Quatre ki­lo­mètres plus loin, d’autres élé­ments d’ar­chi­tec­ture ont re­mar­qua­ble­ment tra­ver­sé les siècles. Sur le site de Mont­ca­ret, les re­liefs d’une ré­si­dence aris­to­cra­tique gal­lo-ro­maine et ses pa­ve­ments de mo­saïques ont été mis en va­leur par le Centre des mo­nu­ments na­tio­naux. Un pé­riple à tra­vers l’his­toire qui pour­ra s’ache­ver au dis­cret mo­nu­ment dé­dié à John Tal­bot, lieu­te­nant gé­né­ral de

Voi­sin de St Émi­lion en di­rec­tion du Ber­ge­ra­cois, le pays de Cas­tillon fait par­tie des ter­roirs vi­ti­coles des Côtes-de-bor­deaux. Af­fu­blé de son sub­stan­tif « la Ba­taille », c’est à l’his­toire qu’il ap­par­tient.

la Guyenne alors an­glaise, mort du­rant la ba­taille qui mar­qua l’ar­rêt dé­fi­ni­tif de la guerre de Cent Ans et le re­tour de l’aqui­taine sous le gi­ron de la Cou­ronne de France. Fan­tas­sins et ca­va­liers s’af­frontent tou­jours sous un feu de bou­lets, de cas­cades et d’ef­fets spé­ciaux du­rant une re­cons­ti­tu­tion qui, par-de­là les faits d’armes spec­ta­cu­laires, évoque avec plus de lé­gè­re­té la vie quo­ti­dienne à cette époque.

Of­fice de Tou­risme Cas­tillon Pu­jols 5 al­lées de la Ré­pu­blique 33350 Cas­tillon la Ba­taille Tél. 05 57 40 27 58 www.tou­risme-cas­tillon­pu­jols.fr

Mai­son du vin de Cas­tillon côtes-de­bor­deaux 6 al­lées de la Ré­pu­blique 33350 Cas­tillon-la-ba­taille Tél. 05 57 40 00 88 www.cas­tillon-co­tes­de­bor­deaux.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.