Thier­ry Lur­ton

Châ­teau de Ca­mar­sac, Entre-deux-mers

Bordeaux Wine Trip (French) - - Les Routes Du Vin De Bordeaux Portrait -

Quelles sont les rai­sons de se rendre dans l‘en­tre­Deux -Mers ? TL :

Mon­tes­quieu dé­cri­vait l’entre-deux-mers comme « la Tos­cane de la France », Mon­taigne la com­pa­rait à la val­lée du Pô, entre Ve­nise et Mi­lan. Ces ré­fé­rences ne sont pas ano­dines : à l’ins­tar de la Tos­cane, l’entre-deux-mers est un ter­roir de po­ly­cul­ture, par­ti­cu­liè­re­ment val­lon­né et fort d’un im­mense pa­tri­moine im­mo­bi­lier mé­dié­val. La ri­chesse de la flore et des pay­sages pré­sents sur ce ter­ri­toire n’a d’égal que son ex­cep­tion­nelle di­ver­si­té vi­ti­cole. La proxi­mi­té avec le centre de Bor­deaux, ac­ces­sible en moins de trente mi­nutes, en fait une étape incontournable pour le vi­si­teur.

Quel est l’es­prit des vi­sites et autres pres­ta­tions que vous pro­po­sez ? TL :

Notre cre­do est de rendre ac­ces­sible à tous le vin, le pa­tri­moine im­mo­bi­lier et la na­ture en­vi­ron­nante. Les vi­si­teurs peuvent ain­si ve­nir faire un tour dans les bois et au­tour du châ­teau en toute au­to­no­mie. Au long de ce par­cours, des pan­neaux per­mettent d’ap­pro­cher à son rythme la di­ver­si­té des pay­sages, la tech­ni­ci­té de l’éla­bo­ra­tion d’un vin et de re­par­tir sur les traces de l’his­toire des lieux. Les dé­gus­ta­tions sont pour nous l’oc­ca­sion de sus­ci­ter la dis­cus­sion et de trans­mettre notre pas­sion. Lors des ate­liers d’as­sem­blage, nous ai­dons les vi­si­teurs à fa­bri­quer le vin qu’ils dé­si­rent et ils re­partent avec.

Qu’est-ce qui mo­tive votre soif de trans­mettre ? TL :

La phi­lo­so­phie qui nous guide de­puis notre ar­ri­vée il y a dix ans est de faire de la di­ver­si­té in­hé­rente à ce ter­ri­toire une force. Les dif­fé­rents pay­sages et ter­roirs de l’entre-deux-mers ont long­temps été com­pris comme un han­di­cap et nous voyons au­jourd’hui qu’ils sont ses meilleurs atouts. C’est dans cet es­prit que nous pré­pa­rons, avec nos par­te­naires, l’ou­ver­ture d’un grand parc dé­dié à la na­ture. L’idée est de pré­ser­ver et de rendre tou­jours plus ac­ces­sible, no­tam­ment par le jeu, ce ter­ri­toire ex­cep­tion­nel.

De­puis le pro­mon­toire de Ca­mar­sac, le Châ­teau dit « du Prince Noir » do­mine la na­ture di­verse de l’en­tre­deux-mers. Une ri­chesse na­tu­relle que Thier­ry Lur­ton et son épouse So­lange, pro­prié­taires des lieux de­puis le dé­but des an­nées 2000, s’ef­forcent de pré­ser­ver en dé­ve­lop­pant des ini­tia­tives no­va­trices.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.