LA COUPE CO­LO­NEL

Bottin Gourmand Magazine - - Relooker Les Mythes Avec Juliette -

Dans l’ar­mée, on le sait bien, on ne suce pas que des gla­çons ! La preuve avec cette his­toire de coupe où le grade fait l’al­cool. Les grades de l’ar­mée, uti­li­sés dans les noms des coupes gla­cées, se­raient di­rec­te­ment liés au de­gré d’al­cool des spi­ri­tueux uti­li­sés dans la re­cette. Ain­si, le co­lo­nel cor­res­pon­drait à un al­cool fort comme la vod­ka. Pour le gé­né­ral, on uti­li­se­rait plu­tôt du whis­ky. Le Co­lo­nel a connu plu­sieurs noms de bap­tême. On le re­trouve en 1974 sous la forme d’un sor­bet ci­tron-vod­ka, men­tion­né par le Guide Mi­che­lin comme spé­cia­li­té d’un res­tau­rant de Thann (Haut-rhin). En 1978, le pé­rio­dique Néo (re­vue pro­fes­sion­nelle à des­ti­na­tion des hô­te­liers) évoque la coupe Troï­ka. Puis, en 1981, dans le ro­man L’em­pire des nuages de Fran­çois Nou­ris­sier, le des­sert ap­pa­raît en­fin sous le nom qu’on lui connaît au­jourd’hui : « Pre­nez un Co­lo­nel, dit Vic­toire. Sor­bet ci­tron noyé de vod­ka. Vous ai­me­rez. »

La ver­sion clas­sique

As­siette car­rée, Se­rax. Ser­viette en tis­su, Mo­no­prix. Sor­be­tière et ro­bot « Coo­king Chef Pre­mium KM099 », Ken­wood (pour la réa­li­sa­tion du sor­bet au ci­tron). La ver­sion new-look

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.