La pin­tade

Bottin Gourmand Magazine - - Le Goût À L'état Brut - TOUTES NOS ADRESSES PAGE 144

Leur chair a juste ce qu’il faut de ca­rac­tère et de per­son­na­li­té et, si elles sont éle­vées dans les règles de l’art, leur tex­ture ferme est in­té­res­sante. C’est le cas des pin­tades de Ch­ris­tophe et Vir­gi­nie Vau­thier, pour qui tout va dans le sens de la qua­li­té. La meilleure preuve qu’ils y par­viennent est que le vé­té­ri­naire ne leur rend vi­site qu’une fois par an pour le contrôle obli­ga­toire ! J’aime beau­coup les pin­tades, sans doute parce que je les ai vues cou­rir en grand nombre dans le pou­lailler de mon en­fance, mais aus­si parce que je pense qu’elles sont l’in­ter­mé­diaire entre la vo­laille « clas­sique » et la vo­laille « gi­bier ». C’est Ni­co­las Pe­tit (bou­che­rie Oh la vache !) qui m’a pré­ve­nu que Ch­ris­tophe Vau­thier avait dé­po­sé quelques pin­tades à mon in­ten­tion dans son ma­ga­sin. J’ai aus­si­tôt ef­fec­tué des es­sais qui se sont vite mon­trés concluants. Nous avons donc com­men­cé à tra­vailler en­semble avant que je puisse vi­si­ter son ex­ploi­ta­tion, si­tuée à Naives-en-blois dans le dé­par­te­ment de la Meuse. J’ai hâte de dé­cou­vrir son site et ses mé­thodes car ses gal­li­na­cés rem­portent dé­jà un franc suc­cès sur la table du Do­maine. Ren­sei­gne­ment pris, c’est une ex­ploi­ta­tion im­por­tante qui pro­duit plus de quinze mille vo­lailles dans l’an­née et pos­sède quatre pôles d’ac­ti­vi­té, un pou­lailler de poules pon­deuses gé­ré par Vir­gi­nie, son épouse, soixante hec­tares de cé­réales uti­li­sés ex­clu­si­ve­ment en in­terne, un éle­vage de pou­lets, pin­tades et cha­pons, dindes et pou­lardes en fin d’an­née et aus­si une fa­brique d’ali­ments pour ani­maux qui four­nit sept cents tonnes d’ali­ments fer­miers.

Les pin­tades se sont vite im­po­sées sur les tables du Do­maine. Le chef Phi­lippe Mille est ra­vi d’ai­der à la va­lo­ri­sa­tion de cette belle vo­laille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.