Gron­din des côtes nor­mandes

Bottin Gourmand Magazine - - Le Petit Marché -

Le gron­din tient son nom des gro­gne­ments qu’il émet hors de l’eau. Re­con­nais­sable à son mu­seau apla­ti, ses na­geoires épi­neuses et sa robe rouge vif, ce pois­son est ap­pré­cié pour sa chair fine et blanche. À l’achat, il doit avoir l’oeil brillant et bom­bé, et dé­ga­ger une odeur agréable. Si le gron­din par­ti­cipe à la réus­site d’une bouilla­baisse, il se prête aus­si à la cuis­son à basse tem­pé­ra­ture, qui per­met de pré­ser­ver une chair souple. Frais, il se conserve 2 jours maxi­mum au ré­fri­gé­ra­teur. In­utile de le conge­ler, le gron­din se trouve toute l’an­née à un prix rai­son­nable (8 €/kg).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.