La dis­crète mai­son Charles Ell­ner

Sise à Éper­nay, la mai­son Charles Ell­ner fête cette an­née ses 110 ans. En toute mo­des­tie. Cette en­tre­prise fa­mi­liale pro­duit pour­tant près de 500.000 bou­teilles par an et pro­pose huit cu­vées.

Bulles & Millesimes - - ÉDITO - Par Ma­thieu Co­ty

Nous avons tou­jours été mo­destes et nous en­ten­dons bien le res­ter

Dans le monde « mer­veilleux » de la Cham­pagne, cer­tains n’hé­sitent pas à faire par­ler beau­coup d’eux, par­fois même un peu trop. Il existe éga­le­ment des en­tre­prises pré­fé­rant le pro­verbe « pour vivre heu­reux, vi­vons ca­chés ». La mai­son spar­na­cienne Charles Ell­ner ap­par­tient à cette der­nière ca­té­go­rie. « Nous avons tou­jours été

mo­destes et nous ent en­dons bien le res­ter », af­firme au­jourd’hui Jean-Pierre Ell­ner, pe­tit-fils du fon­da­teur et pré­sident de la so­cié­té. Pour­tant, avec une pro­duc­tion an­nuelle de 500.000 cols, un vi­gnoble d’une cin­quan­taine d’hec­tares et une tren­taine de sa­la­riés, la mai­son fait par­tie des en­tre­prises qui comptent dans le lan­der­neau cham­pe­nois. La belle his­toire dé­bute en 1905, lorsque Charles-Émile Ell­ner et son épouse Ma­rie de­viennent pro­prié­taires de quelques par­celles de vignes sur les co­teaux ouest d’Éper­nay. Il s’agit d’un tour­nant dans la vie de cette fa­mille d’hor­lo­gers ve­nus d’Al­sace. Char­lesÉ­mile gère ses vignes tout en oc­cu­pant un em­ploi de re­mueur chez Moët & Chan­don. Il fait pros­pé­rer son en­tre­prise avant d’en confier la di­rec­tion à son fils, Pierre. Le­quel trans­met­tra à son tour les com­mandes à ses en­fants. Au­jourd’hui, deux gé­né­ra­tions oeuvrent au quo­ti­dien de la mai­son.

« Nous pour­sui­vons l’aven­ture en gar­dant en mé­moire la phi­lo­so­phie de nos aïeux. Ils ont eu à coeur de­trans­mettre leur pa­tri­moine. Nous sou­hait ons faire de même en ap­port ant une pierre sup­plé­men­taire à l’édi­fice»,

ex­plique Jean-Pierre Ell­ner. Sa fille Em­ma­nuelle et son ne­veu Fré­dé­ric par­tagent cet état d’es­prit. La pre­mière tente d’ap­por­ter un nou­veau souffle à la com­mu­ni­ca­tion. Le se­cond veille sur le vi­gnoble et im­pose une vi­ti­cul­ture rai­son­née sur l’en­semble du do­maine. De­puis quelques mois, un di­rec­teur com­mer­cial a éga­le­ment in­té­gré l’en­tre­prise avec pour mis­sion de dé­ve­lop­per les ventes, no­tam­ment à l’ex­port. Une pe­tite ré­vo­lu­tion au sein de cette mai­son si dis­crète.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.