La sa­ga Dom Pé­ri­gnon

Bulles & Millesimes - - ÉDITO - Ro­main Pier­ru

Qui mieux au­jourd’hui que Ri­chard Geof­froy peut par­ler de la cu­vée Dom Pé­ri­gnon ? Le chef de cave de la marque, vit le quo­ti­dien de ce vin, emblème du cham­pagne de­puis 25 ans. « Lorsque je suis ar­ri­vé, il a été dé­ci­dé de don­ner un vi­sage àc e cham­pagne. C’était au dé­but des an­nées quatre-vingt-dix » ex­plique le pro­fes­sion­nel ori­gi­naire de Ver­tus. Mais si l’oe­no­logue est au­jourd’hui le porte-pa­role à tra­vers le monde de la cu­vée, il est sur­tout ce­lui qui, après plu­sieurs autres, tient le se­cret des re­cettes d’éla­bo­ra­tion de ce vin. « On prend le meilleur du meilleur pour réa­li­ser cette cu­vée. Elle se ré­in­vente au fur et à me­sur e des mil­lé­simes. Le moine Dom Pé­ri­gnon a d’ailleurs été le créa­teur des mil­lé­simes ». Et d’ajou­ter : « la vé­ri­té pour notre cham­pagne est celle du vin » . Ri­chard Geof­froy tient un autre se­cret, ce­lui du nombre de bou­teilles ven­dues chaque an­née. Une in­for­ma­tion im­pos­sible à trou­ver. Mais Dom Pé­ri­gnon est sans conteste un suc­cès, l’un des grands suc­cès de cham­pagne. Peut-être par le vo­lume mais au moins par la va­lo­ri­sa­tion… Si l’his­toire de ce cham­pagne hors du com­mun dé­bute of­fi­ciel­le­ment en 1937 avec un mil­lé­sime 1921, il semble que la cu­vée pré­sen­tée cette an­née-là pre­nait la suite d’un autre vin haut de gamme da­tant lui des an­nées vingt. La dé­cli­nai­son d’une cu­vée ro­sée re­monte aux an­nées soixante avec un mil­lé­sime 1959. Le ro­sé re­pré­sente au­jourd’hui un peu moins de 10 % des vo­lumes de vente de Dom Pé­ri­gnon. Cu­vée pres­tige de la mai­son Moët & Chan­don du­rant de très nom­breuses an­nées, elle a pris son in­dé­pen­dance dans les an­nées quatre-vingt-dix. « Avant cette date, on ne fai­sait pas beau­coup par­ler de Dom Pé­ri­gnon, la marque était plu­tôt si­len­cieuse. De­puis vingt ans, nous es­sayons de faire au­tre­ment, d’être plus pré­sent » af­firme en­core Ri­chard Geof­froy. C’est ain­si que la cu­vée a en­re­gis­tré des col­la­bo­ra­tions avec le cou­tu­rier Karl La­ger­feld entre 2005 et 2007 ou plus ré­cem­ment avec le chef es­pa­gnol, Fer­ran Adrià d’Elbul­li. L’ob­jec­tif af­fi­ché est « d’ar­ri­ver à la bonne c on­nexion avec les sui­veurs de la marque » , ceux que Ri­chard Geof­froy s’in­ter­dit d’ap­pe­ler les consommateurs. Mais à 61 ans, le chef de cave est aus­si conscient que son aven­ture près de la cu­vée s’achè­ve­ra dans les pro­chaines an­nées. Son suc­ces­seur au­rait d’ailleurs dé­jà été dé­si­gné. Mais c’est en­core un se­cret bien gar­dé par la mai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.