Dé­gus­ta­tion de Meu­nier

Fon­dé en 2015, le Meu­nier Ins­ti­tut est com­po­sé de 9 vi­gne­rons is­sus ma­jo­ri­tai­re­ment de la Val­lée de la Marne mais éga­le­ment d’autres ter­roirs où le cé­page Meu­nier s’ex­prime bien.

Bulles & Millesimes - - SOMMANAIRE -

Le sens de Meu­nier Ins­ti­tut est por­té par la vo­lon­té de son pré­sident, de ses membres et l’oe­no­logue-conseil (Pierre-Yves Bour­ne­rias) de faire rayon­ner le cé­page Meu­nier à tra­vers le monde. Une dé­mons­tra­tion a eu lieu les 22 et 23 avril der­nier à Cuisle dans le cadre du Prin­temps des Cham­pagnes. L’oe­no­logue Anne-Ma­rie Chab­bert a bien vou­lu nous faire par­ta­ger ses com­men­taires de dé­gus­ta­tion. « Voi­ci, papilles en fête, mes notes de dé­gus­ta­tion des cu­vée 100% Meu­nier par­mi les plus re­pré­sen­ta­tives de la per­son­na­li­té de ce noble cé­page, jusque là peu va­lo­ri­sé.

A & J De­miere à Fleu­ry la Ri­vière/La Cu­vée Egreg’or 2012. Fi­nesse et struc­ture as­so­ciées à une puis­sance en bouche ex­cep­tion­nelle. Une cu­vée com­pagne des mets les plus raf­fi­nés.

Mou­tar­dier à Le­breuil/Le Co­teaux Cham­pe­nois Blanc (2014), brillant, fin, riche, gras... Une beau­té rare.

Di­dier-Du­cos Fils à Saint Mar­tin d’Ablois/La Cu­vée Ab­so­lu (2013 NR), frui­té, pul­peuse, lu­mi­neuse. De la joie.

Eric Taillet à Bas­lieux-sous-Cha­tillon/ Le Bois de Bin­son re­flète bien le ca­rac­tère af­fir­mé et vi­neux du Meu­nier bien dans «sa peau». Une cu­vée hau­te­ment gas­tro­no­mique. Heucq Père & Fils à Cuisle/Vi­gne­ron en cul­ture bio. La Cu­vée Les Roches (2013) re­flète une belle ten­sion (ma­lo non faite) as­so­ciée à une vi­no­si­té pro­fonde. Un vin en de­ve­nir. Mé­teyer Père & Fils à Trois­sy/ La Cu­vée Ex­clu­sif 2007, tout en gour­man­dise, ron­deur et dé­li­ca­tesse. De la dou­ceur na­tu­relle. Ro­ger Bar­nier à Ville­ve­nard/La Cu­vée 100% Meu­nier 2012, tout en ron­deur, gaie­té, vi­vante, char­nue, riche de ma­tu­ri­té. Une source de vie. Ro­ger Cons­tant-Le­maire à Villers-sous-Châ­tillon/La Cu­vée Sé­lect Réserve, un vin de ca­rac­tère, struc­tu­ré et ra­cé sous ten­du par une fraî­cheur sa­line. une belle mi­né­ra­li­té. Ser­veaux Fils à Pas­sy-sur-Marne/La Cu­vée Meu­nier d’An­tan (2011-2012), struc­tu­rée et gour­mande, puis­sante. Une cu­vée pour la Table.

En guise de conclu­sion et comme pour mon­trer que le Meu­nier peut bra­ver le temps en conser­vant toutes ses qua­li­tés or­ga­no­lep­tiques, le Ca­bi­net des Cu­rio­si­tés ani­mé par Pier­reYves Bour­ne­rias a dé­voi­lé des tré­sors de vins 100% Meu­nier de 20, 30, 40, 50 voire 60 ans d’âge !!! J’ai re­te­nu ce 1955 (62 ans) de l’Oe­no­thèque de A& J De­miere, d’une désar­mante fraî­cheur as­so­ciée à ce goût si par­ti­cu­lier de vin ma­ture jo­li­ment nour­ri de ses lies... Une BOMBE sen­so­rielle que les pri­vi­lé­giés de cette dé­gus­ta­tion gar­de­ront en mé­moire long­temps ! Cha­peau bas Mon­sieur Meu­nier!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.