Les li­bre­ment do­sés

Bulles & Millesimes - - DOSSIER -

A par­tir de 33g/l on peut donc en­core re­ven­di­quer l’ap­pel­la­tion De­mi-Sec. Chez Pol Ro­ger, à Eper­nay, on est dans les cordes avec un « Rich » do­sé à 34g/l. La cu­vée créée en 2001 est un as­sem­blage à part égales des trois cé­pages en pro­ve­nance de 30 crus. Il y a un peu plus de marge chez Pan­nier à Châ­teau-Thier­ry où la cu­vée « Sé­duc­tion » re­çoit 36g/l de sucre.

Plus large en­core chez Louis Roe­de­rer, à Reims, où le do­sage de la cu­vée « Carte Blanche », un must dans sa ca­té­go­rie, at­teint 38g/l. Ela­bo­rée sur les bases d’un as­sem­blage du Brut Pre­mier is­su de 40 crus et de six an­nées de ven­dange, elle a droit à tous les égards : 10% de vins vi­ni­fiés sous bois, trois an­nées de ma­tu­ra­tion en cave et une ample ri­chesse aro­ma­tique. Chez Jac­quart, le de­mi-sec « Tra­di­tion » at­teint 38g/l pour un as­sem­blage do­mi­né par les pi­nots. Quant à la cu­vée « Su­blime » de Pi­per-Heid­sieck, ha­billée de mauve, et en pro­ve­nance d’une cen­taine de crus, on sait seule­ment que c’est un de­mi-sec et que « son do­sage est gé­né­reux » Il faut don­ner rai­son au poète qui af­fir­mait que seul le su­blime peut « nous ai­der dans l’or­di­naire de la vie ».

Son­do­sa­geest gé­né­reux

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.