En ver­sion rosé

Bulles & Millesimes - - DOSSIER -

Le cham­pagne dou­ceur se dé­cline éga­le­ment en ver­sion rosé

Le cham­pagne dou­ceur se dé­cline éga­le­ment en ver­sion rosé, comme chez Gos­set, à Eper­nay, qui a créé ré­cem­ment une « Pe­tite Dou­ceur Rosé » do­sée en Ex­tra-Dry à 17g/l. Pour sa cou­leur sau­mo­née, son as­sem­blage de char­don­nay et de pi­not noir a re­çu un ap­port de 7% de vin rouge. Son éla­bo­ra­teur, le chef de cave J.P.Ma­rei­gner au­jourd’hui dé­cé­dé, l’au­rait al­liée vo­lon­tiers à « des des­serts de son enf ance » , comme les crêpes Su­zette ou des gâ­teaux à la fleur d’oran­ger, mais il est aus­si à l’aise sur des plats su­crés-sa­lés ou un souf­flé gla­cé au pam­ple­mousse rosé.

Chez Du­val-Le­roy, la cu­vée « La­dy Rose » est un sec do­sé à 25g/l éla­bo­ré en rosé de sai­gnée. Une re­cette éga­le­ment ap­pli­quée au Sec de la cu­vée « Ve­lours » de Pan­nier. Rosé Dry en­core chez Col­let, à Ay, où il porte le nom de « Col­lec­tion Pri­vée ». Quant à Tait­tin­ger, il a don­né un pen­dant rose à sa cu­vée « Noc­turne » (17g/l), tout comme Cat­tier l’a fait avec « Gla­mour » (15g/l).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.