L’art-thé­ra­pi­thé­ra­pie pour al­ler mieux­mi

L’art-thé­ra­pie est une pra­tique de soin qui vise à ac­cé­der à un mieux-être. Joan­na Des­toc est ins­tal­lée de­puis peu à Quim­per comme art-thé­ra­peute.

Côté Quimper - - LA UNE - Syl­vie Bé­chet

Ce n’est pas un ha­sard si Joan­na Des­toc s’est for­mée, il y a quelques an­nées, à l’art­thé­ra­pie. À la fois in­té­res­sée par les pra­tiques ar­tis­tiques et par la psy­cho­lo­gie-psy­cha­na­lyse, elle a ain­si pu réunir ces deux do­maines im­por­tants pour elle. En juin 2015, elle ob­tient le cer­ti­fi­cat d’art-thé­ra­peute, un di­plôme de ni­veau II re­con­nu par l’État. « L’art­thé­ra­pie est avant tout une thé­ra­pie, une pra­tique de soins qui bé­né­fi­cie d’un ac­com­pa­gne­ment per­son­nel » , ex­plique la jeune femme de 37 ans.

Ima­gi­naire et sen­so­ria­li­té

Les per­sonnes qui viennent la voir le font sur pres­crip­tion ou re­com­man­da­tion d’un mé­de­cin ou di­rec­te­ment. « Ce sont des per­sonnes de tout âge en si­tua­tion de rup­ture so­ciale, d’iso­le­ment, de né­vrose, d’an­goisse, de dé­pres­sion, de deuil, de

troubles psy­chia­triques » . Après un temps d’ac­cueil et d’échange, Joan­na Des­toc pro­pose à la per­sonne d’ex­plo­rer un thème qui va lui per­mettre de s’ex­pri­mer par la pa­role, et si elle le sou­haite, au­tre­ment par l’ex­pres­sion plas­tique, cor­po­relle, mu­si­cale, scé­nique, lu­dique, poé­tique.

Ima­gi­ner une his­toire, faire du bri­co­lage, du des­sin,

écrire un texte… « D’autres mé­ca­nismes entrent en jeu. L’ima­gi­naire, la sen­so­ria­li­té sont sol­li­ci­tés. Ce qui compte, c’est ce que la per­sonne res­sent. Mon rôle est d’écou­ter sans por­ter de ju­ge­ment. »

Dé­sir de vie L’en­trée en art- thé­ra­pie n’exige au­cune pré­dis­po

si­tion ar­tis­tique. « Ce n’est pas un ate­lier d’arts. Je ne trans­mets pas de tech­niques d’ap­pren­tis­sage, de sa­voir. Le faire bien ou beau n’a pas de place ici.

Au contraire, il s’agit d’ex­plo­rer sa créa­ti­vi­té, de tester, d’es­sayer, de re­trou­ver le po­ten­tiel que l’on a en soi, in­né, in­al­té­rable, ce­lui du pe­tit en­fant. » Pour Joan­na Des­toc, l’art­thé­ra­pie, c’est ap­prendre à mieux se connaître per­son­nel­le­ment, à se dé­cou­vrir et sur­tout s’au­to­ri­ser à al­ler

mieux. « Re­con­si­dé­rer les choses, abor­der ses pro­blé­ma­tiques avec plus de fa­ci­li­té, être pré­pa­ré pour abor­der plus se­rei­ne­ment des chan­ge­ments de si­tua­tions, les épreuves de la vie » . Jus­qu’à « re­mettre en mou­ve­ment ses ca­pa­ci­tés pour re­bon­dir, re­par­tir de l’avant, re­trou­ver un dé­sir de vie. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.