Les Vieilles Ca­nailles au Zé­nith lun­di

Les Vieilles ca­nailles partent en tour­née dans toute la France. Ils passent au Zé­nith, lun­di 26 juin. Pierre-Alexandre Ver­ta­dier (Dé­ci­bels pro­duc­tions), pro­duc­teur de la tour­née avec Va­lé­ry Zei­toun pro­duc­tions, se confie sur l'évé­ne­ment.

Côté Rouen - - La Une -

Qu'est- ce qui vous a mo­ti­vé à mon­ter cette tour­née des Vieilles ca­nailles ? Pierre-Alexandre Ver­ta­dier :À vrai dire, peu de gens pou­vaient re­fu­ser une telle offre. Lorsque le spec­tacle a été pré­sen­té en 2014 à Ber­cy, ce n'était pas moi. John­ny est un ar­tiste que je connais bien puisque je le pro­duis dé­jà. C'était une évi­dence que je ré­ponde fa­vo­ra­ble­ment à cette demande. J'ai fon­cé tête bais­sée. John­ny dé­clare que cette tour­née lui re­donne la pêche, vous l'avez consta­té sur les pre­mières dates du spec­tacle ? Ce spec­tacle, ça le gal­va­nise, il se sur­passe un peu. For­cé­ment, il y a une don­née phy­sique à prendre en compte, on ne peut pas l'igno­rer. John­ny re­trouve ses amis sur scène au cours d'un ren­dez-vous ré­gu­lier. L'im­por­tant, c'est qu'il soit content de le faire. Beau­coup de bruits ont cou­ru au­tour de l'état de san­té de John­ny, il a même été dit qu'il pou­vait être rem­pla­cé par d'autres noms de la chan­son fran­çaise... Des bruits au­tour de John­ny, il y en a même quand il est en bonne san­té. Nous n'avons ja­mais été dans une si­tua­tion où on s'est dit qu'il al­lait an­nu­ler, ça n'a ja­mais été en­vi­sa­gé. Par contre, lorsque nous avons ap­pris la nou­velle de sa ma­la­die, ça nous a tous tou­ché, ses amis, et nous avons été in­quiets pour lui. En­suite les bruits qui di­saient qu'il se­rait rem­pla­cé par d'autres ar­tistes ne sont que pure fan­tai­sie. Comment ça se passe entre John­ny, Ed­dy et Jacques en tour­née ? Entre eux trois c'est une his­toire d'ami­tié. C'était leur vo­lon­té de par­tir en tour­née, ils étaient cer­tai­ne­ment frus­trés de n'avoir fait que six dates à Pa­ris. Entre-eux règne une franche ca­ma­ra­de­rie, le spec­tacle est très struc­tu­ré. Avec une telle car­rière, ils savent par­fai­te­ment ce que cha­cun a à faire. Ce sont de grands pro­fes­sion­nels. Peut-on en­vi­sa­ger des dates en fes­ti­val après la tour­née des salles ? Les dates de fes­ti­val sont dé­jà ca­lées et font par­tie de la tour­née : l'Ar­dèche Alou­na fes­ti­val, le Prin­temps de Pé­rouges et le fes­ti­val de Carcassonne qui est la der­nière date de la tour­née, le 5 juillet. Il n'y au­ra pas d'autres dates.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.