ME­NU FLO­RAL EN ITA­LIE

Campagne Décoration - - LA UNE - TEXTE : FRANCESCA DAVOLI — TRADUCTION : EVA BAT­LOGG

Nous sommes à Lu­mi­na­sio di Mar­za­bot­to, dans la pro­vince de Bo­logne, pro­fon­dé­ment mar­quée par la culture mé­dié­vale étrusque. C’est dans ce pe­tit coin de pa­ra­dis que Lau­ra Dell’Aqui­la, bio­lo­giste et her­bo­riste, nous in­vite à dé­cou­vrir ses ex­pé­riences gus­ta­tives, en lien avec la na­ture.

« Dès mon plus jeune âge, ma grand­mère m’a trans­mis ses connais­sances et sa sa­gesse. J’ai ap­pris à ses cô­tés com­ment uti­li­ser les plantes et les fleurs dans la cui­sine. »

Les champs de Lau­ra ac­cueillent une grande va­rié­té de plantes mé­di­ci­nales, aro­ma­tiques, co­lo­rantes et co­mes­tibles. Un vé­ri­table tré­sor qui peut être uti­li­sé en la­bo­ra­toire, pour des ate­liers, des évé­ne­ments et des sé­mi­naires. Lau­ra, dont les mains portent les traces in­dé­lé­biles du contact conti­nu avec les fruits de la terre, consi­dère que la connais­sance vient de l’ex­pé­rience, en tou­chant, sen­tant, goû­tant, ré­col­tant... bref, en culti­vant la proxi­mi­té avec les plantes. « Ici, au Jar­din de Pimpinella, nous pro­po­sons des ini­tia­tives qui com­mencent par le contact di­rect avec les plantes sau­vages utiles. Sa­voir les re­con­naître, dé­cou­vrir leur en­vi­ron­ne­ment, suivre leur crois­sance, les ré­col­ter à la meilleure pé­riode pour ti­rer le maxi­mum de leurs pro­prié­tés cu­ra­tives, aus­si bien en gas­tro­no­mie, her­bo­ris­te­rie, sous forme de cos­mé­tiques, d’es­sences, de spi­ri­tueux et bien plus en­core… », nous confie-t-elle. Lau­ra a éle­vé ses trois en­fants ici, au beau mi­lieu de la na­ture. Dé­sor­mais, elle re­çoit des per­sonnes pleines de rêves et de pro­jets liés au monde vé­gé­tal. « Au fil des évé­ne­ments que nous or­ga­ni­sons, il ar­rive sou­vent que, outre l’élar­gis­se­ment de leurs connais­sances, les par­ti­ci­pants re­partent avec un carnet d’adresses étof­fé et, sur­tout, avec la cer­ti­tude ras­su­rante qu’ils ne sont plus seuls dans la pour­suite de leur pas­sion. » Née à Bo­logne, Pimpinella (sur­nom don­né à Lau­ra pour les ver­tus joyeuses de cette plante sau­vage) a gran­di en nouant une re­la­tion forte avec la na­ture, grâce à de longs sé­jours dans la mai­son de ses grands-pa­rents dans les mon­tagnes du Mu­gel­lo (au nord-est de Flo­rence). Un bac­ca­lau­réat en bio­lo­gie, sui­vi d’une spé­cia­li­sa­tion en her­bo­ris­te­rie, ont po­sé les bases de sa for­ma­tion pro­fes­sion­nelle. Mais tout a dé­cou­lé de cette im­pul­sion pre­mière, is­sue de son en­fance : « j’ai com­pris très jeune qu’une uti­li­sa­tion consciente des plantes sau­vages peut nous ai­der à re­nouer avec une par­tie an­ces­trale de nous-mêmes, trop sou­vent né­gli­gée dans une so­cié­té ha­bi­tuée à tout ache­ter. Le simple fait de pou­voir me gué­rir et me nour­rir de cette fa­çon, et sur­tout de pou­voir le trans­mettre à d’autres à tra­vers mes cours, est pour moi une grande source de joie. » Lau­ra pro­pose, entre autres, des ate­liers de cui­sine, d’her­bo­ris­te­rie et de fa­bri­ca­tion de cos­mé­tiques du­rant la « Se­maine sau­vage », qui in­vite à vivre en em­pa­thie to­tale avec l’uni­vers des plantes, pour re­trou­ver des connais­sances an­ces­trales, la li­ber­té et l’au­to­no­mie. Sa gra­ti­tude en­vers ce lieu est in­fi­nie. Il lui a per­mis de dé­cou­vrir et d’ex­pri­mer sa vraie na­ture, mais aus­si de créer un pro­jet en har­mo­nie avec sa pas­sion et sa per­son­na­li­té. Pour Cam­pagne

Dé­co­ra­tion, Lau­ra nous livre quatre re­cettes simples, fraîches et vé­gé­tales…

PHO­TOS : FABRIZIO CICCONI/LI­VING INSIDE

L’ADRESSE Il Giar­di­no di Pimpinella Vio Me­de­la­na 23 40043 Ma­raz­bot­to (Bo­lo­gna) Ita­lie Tél. : +39 389 9703212 Pour plus de ren­sei­gne­ments : pimpinella.it

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.