Éton­nant dé­dale sur l’Île de Ré

C’est à Ars-en-Ré, à par­tir d’un an­cien bu­reau de poste et de mai­son­nettes de pê­cheurs, que Ma­ri­na et Ch­ris­tophe ont créé de toutes pièces l’hô­tel Le Sé­né­chal. Plongée dans un mer­veilleux dé­dale au charme désar­mant.

Campagne Décoration - - SOMMAIRE - TEXTE : MO­NIQUE VAN DER PAUW — TRADUCTION : AS­TRID STEFFAN

Quel bon­heur d’être sur l’île de Ré. Ici, la beau­té est om­ni­pré­sente. L’île se vi­site à vé­lo, de vil­lage en vil­lage, le long de fo­rêts ver­doyantes, de longues plages, de ma­rais sa­lants et de parcs à huîtres. Le soir ve­nu, di­rec­tion Ars-en-Ré. C’est là que l’ar­chi­tecte Ch­ris­tophe Du­charme et sa femme, Ma­ri­na, ont ima­gi­né l’hô­tel Le Sé­né­chal. « Mes en­fants et moi pas­sions toutes nos va­cances sur l’île de Ré », ra­conte Ma­ri­na. « Idem pour Ch­ris­tophe. Un jour, nous nous sommes ren­con­trés. Puis nous nous sommes ma­riés sur l’île ! Nous ado­rons les hô­tels, donc quand nous avons eu la pos­si­bi­li­té d’ache­ter ces pierres, nous avons sau­té sur l’oc­ca­sion. » L’hô­tel se com­pose de plu­sieurs bâ­ti­ments, tous (pro­ba­ble­ment) construits au dé­but du

xxe siècle : « Nous avons ache­té la pre­mière par­tie en 2000 : plu­sieurs mai­sons de pê­cheurs, dé­jà conver­ties en hô­tel. Nous avons été char­més par le cô­té la­by­rinthe du rez-de-chaus­sée, dû à la jux­ta­po­si­tion de toutes ces mai­sons dif­fé­rentes. » En 2004, le couple ra­chète une deuxième par­tie, l’an­cien bu­reau de poste ad­ja­cent. « Le rez- de-chaus­sée sert tou­jours de poste. Nous avons amé­na­gé nos chambres aux étages, où était lo­gé au­tre­fois le re­ce­veur des postes. » Le couple avait en­vie de ré­no­ver et de mo­der­ni­ser les bâ­ti­ments en ren­dant hom­mage aux corps de mé­tier de leurs an­ciens pro­prié­taires « et de sur­prendre nos fu­turs clients par ce mer­veilleux dé­dale de pièces, d’es­ca­liers et de pa­tios. À chaque tournant, on dé­couvre quelque chose de dif­fé­rent. » Bien sûr, les élé­ments d’ori­gine ont été pré­ser­vés : les car­re­lages et plan­chers dé­cou­verts sous plu­sieurs couches de mo­quette, les murs de pierres ap­pa­rentes, dis­si­mu­lées par du pa­pier peint… Ac­cueillant, bai­gné de so­leil, so­phis­ti­qué : l’hô­tel Le Sé­né­chal est tout ce­la, et bien plus en­core. L’in­té­rieur re­flète par­fai­te­ment le ca­rac­tère pur et na­tu­rel de l’île de Ré. Ici, pas de place pour les fio­ri­tures ten­dance : la dé­co­ra­tion s’ins­pire des lieux, pour res­ter in­tem­po­relle. « Ch­ris­tophe a choi­si un mé­lange de pièces de­si­gn contem­po­raines et chi­nées, en met­tant l’ac­cent sur les lu­mi­naires, car nous sommes tous deux pas­sion­nés de lampes. » La pa­lette de

cou­leurs se dé­cline en nuances douces et sobres de blanc et de gris, avec des tons na­tu­rels (sable et bois), par­se­més de touches écla­tantes de rouge, jaune, bleu… Les mar­chés aux puces, ain­si que Fran­çoise Ma­dec, une amie pro­prié­taire de la bro­cante Cô­té Jar­din si­tuée dans le vil­lage, ont four­ni le mo­bi­lier et les ac­ces­soires an­ciens qui dé­corent les chambres, don­nant à cha­cune un ca­rac­tère unique. Ma­ri­na et Ch­ris­tophe avaient en­vie d’un lieu qui soit aus­si ac­cueillant pour « des gens de tous types et de toutes ori­gines, avec, au fi­nal, les mêmes ser­vices pour tout le monde. » Dont l’ac­cès à l’agréable sa­lon avec sa che­mi­née, la salle de lec­ture/in­ter­net rem­plie d’oeuvres d’art, de pho­tos et de ma­ga­zines de dé­co­ra­tion, plu­sieurs pa­tios fleu­ris et, ce­rise sur le gâ­teau, la pis­cine ra­fraî­chis­sante. En sor­tant de l’hô­tel, il suf­fit de tour­ner à gauche pour se rendre au ca­fé-res­tau­rant-épi­ce­rie La Tour du Sé­né­chal, éga­le­ment créé par Ma­ri­na et son ma­ri. Deux en­droits qui in­vitent à s’at­tar­der à Ars-en-Ré, le temps d’un sé­jour en­chan­teur.

« L’ob­jec­tif, sur­prendre nos clients par ce mer­veilleux dé­dale de pièces, d’es­ca­liers et de pa­tios. À chaque tournant, on dé­couvre quelque chose de dif­fé­rent. »

PHO­TOS : TON BOUWER/COCOFEATURES.COM

dé­tente Dans le sa­lon, manteau de che­mi­née en bé­ton avec bi­blio­thèque in­té­grée. Des car­reaux or­nés de poissons ap­portent une touche d’hu­mour à la pièce. Pla­fon­nier (Moooi), suc­ces­sion de vases « Vase d’Avril » (Tsé Tsé). Fau­teuil blanc (Cô­té Bastide). Fau­teuil beige (Ca­the­rine Mem­mi). Tis­sus des cous­sins (Ro­bert Le Hé­ros). La pho­to du ma­rin a été trou­vée. L’adresse 6, rue Gam­bet­ta 17590 Ars-en-Ré Tél. : 05 46 29 40 42 ho­tel-le-se­ne­chal.com

trans­pa­rence Ci-contre, salle de bains se­mi-ou­verte, sé­pa­rée de la chambre par de vastes fe­nêtres pour pro­fi­ter de la lu­mière du jour.

es­prit bro­cante En haut à gauche, table et chaises de jar­din (Cô­té Jar­din). Les vi­si­teurs peuvent uti­li­ser la che­mi­née l’hi­ver.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.