CONTRASTES AR­TIS­TIQUES

Dans le quar­tier d’Ixelles, Mu­riel Bar­di­net, ar­chi­tecte d’in­té­rieur et créa­trice du ma­ga­sin d’an­ti­qui­tés Dune 234, a re­vi­si­té son in­té­rieur avec poé­sie. Les ob­jets s’as­semblent dans d’har­mo­nieuses com­bi­nai­sons.

Campagne Décoration - - SOMMAIRE - Texte : Eva Bat­logg Pho­tos : Ka­rel Ba­las

Cest au rez-de-chaus­sée d’une grande mai­son de maître, non loin des étangs d’Ixelles et de la place Fal­gey, que Mu­riel Bar­di­net a trou­vé son havre de paix. D’em­blée, elle a cra­qué pour les hau­teurs in­vrai­sem­blables de la cage d’escalier. À l’in­té­rieur, tout a été cas­sé, puis re­cons­truit pour mettre à nu vo­lumes et ma­té­riaux d’époque. « Dans une mai­son, les choses doivent dia­lo­guer et s’ac­cor­der. J’aime écou­ter et res­pec­ter ce que me ra­conte le lieu d’origine. Après avoir ap­pli­qué ce cre­do à tous mes chan­tiers, j’ai en­fin pu mettre mon ex­pé­rience à pro­fit entre mes propres murs.

Nous ha­bi­tons cet ap­par­te­ment de­puis 2009, alors que c’était en­core un très bon res­tau­rant ja­po­nais ! Au­tant dire qu’il m’a fal­lu de l’ima­gi­na­tion et de la per­sé­vé­rance pour trou­ver la perle adap­tée à mon bud­get dans ce quar­tier plu­tôt cher », confie Mu­riel. Même l’en­trée a chan­gé d’em­pla­ce­ment et il a fal­lu créer une deuxième chambre. Hors de ques­tion de réa­li­ser une mez­za­nine qui au­rait blo­qué la cir­cu­la­tion de la lu­mière. Mu­riel a donc dé­ci­dé de don­ner à sa fille Lou la pre­mière grande pièce de l’ap­par­te­ment, avec deux hautes fenêtres don­nant sur la rue. Mu­riel s’est ins­tal­lée dans la grande cave à to­mettes an­ciennes qui était au­tre­fois la can­tine de l’or­phe­li­nat que fut la mai­son dans le pas­sé. • • •

— Ins­pi­rez-vous du Ma­roc pour amé­na­ger votre salle d’eau. Cou­leurs na­tu­relles, charme des ma­tières brutes... Un esprit apai­sant qui n’est pas sans rap­pe­ler ce­lui, zen et élé­gant, des ham­mams. —

En­suite, le mur don­nant sur le jar­din a été rem­pla­cé par une grande pa­roi de verre, pour per­mettre à la lu­mière de des­cendre vers le sous­sol. Les es­paces du haut et du bas ont été réa­li­sés en bé­ton re­cou­vert de mor­tex cou­leur sable, pour faire le lien avec les car­reaux de ci­ment d’origine, crème et ar­doise, re­trou­vés sous les par­quets de pin du res­tau­rant. Mu­riel les a pas­sés à l’esprit de sel pour en­le­ver la cire et les a ma­ti­fiés avec un ver­nis. Les chaises vin­tage dé­pa­reillées vont et viennent entre ici et le ma­ga­sin d’an­ti­qui­tés Dune 234. Dans cet ap­par­te­ment, le moindre dé­tail compte. Tous les ra­dia­teurs en fonte ont été chi­nés et res­tau­rés, la ver­rière de la chambre de Lou a été fa­bri­quée à par­tir de fenêtres d’oran­ge­rie re­dé­cou­pées et sou­dées sur place. Les deux salles d’eau ont été ins­pi­rées du Ma­roc. Der­rière la mai­son, une vaste cour ar­bo­rée a per­mis de créer une ter­rasse, vé­ri­table îlot de calme ca­ché der­rière une grande porte brune. Un mor­ceau de campagne, où re­ten­tit le chant des pe­tits oi­seaux…

Dé­tails Comme dans un ca­bi­net de cu­rio­si­tés, car­nets et ob­jets fé­tiches se dressent sur une éta­gère mu­rale aux cou­leurs fa­vo­rites de Mu­riel.

Clair-obs­cur En haut à droite, un grand mur noir mat ac­cueille une cui­sine li­néaire dans le même ton. Au sol, car­reaux de ci­ment noir et blanc d’origine. La grande table en chêne mas­sif est le coeur de la mai­son.

Ac­cueillant Ci-contre, ins­tal­la­tion poé­tique avec un pe­tit singe qui ob­serve les vi­si­teurs et une étoile lu­mi­neuse sus­pen­due à la ver­rière. Sur le meuble en bois brut, jarre an­cienne d’Iran et pe­tits ob­jets chi­nés. pa­tio Ci-des­sus, sur la ter­rasse en bois, plantes vertes et fau­teuil Ikea, sur le­quel trônent des cous­sins moel­leux à mo­tifs eth­niques.

Brute Dans la salle de bain, mor­tex sable de style ma­ro­cain. Ri­deaux taillés dans de grands tor­chons de lin du XIXe siècle chi­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.