HIS­TOIRE DE FA­MILLE

Non loin de la Côte d’Opale, Mar­tine By­voet, créa­trice de la marque de fou­lards et de plaids Mois­mont, a amé­na­gé avec goût une mai­son ty­pique en jouant sur des ma­tières douces et cha­leu­reuses.

Campagne Décoration - - SOMMAIRE - Texte : Eva Bat­logg Pho­tos : au­ré­lie Lé­cuyer

C’est une jo­lie vil­la, ni­chée der­rière une vé­gé­ta­tion luxu­riante, sur la Côte d’Opale. C’est ici que Mar­tine By­voet, fon­da­trice de la marque de fou­lards et de plaids Mois­mont, a élu do­mi­cile. Elle re­cher­chait une mai­son à la campagne, simple et cha­leu­reuse, non loin de la de­meure fa­mi­liale où se trouve le stu­dio de créa­tion de Mois­mont. C’est d’ailleurs là que l’his­toire a com­men­cé, au mi­lieu des ver­gers de pommes et de poires, dans cette mai­son où Mar­tine a gran­di, qui est le coeur de chacun de ses pro­jets, et où ré­sonnent en­core les rires des en­fants et les his­toires dont ils ont été té­moins. Il y a quinze ans, Mar­tine a ren­con­tré une In­dienne à Bruxelles. Elle est tom­bée sous le charme de son pays, de ses sa­voir-faire an­ces­traux. Elle a d’abord créé la marque Le Se­cret des Élé­phants, puis Inoui­toosh, avant de fon­der Mois­mont pour se re­con­cen­trer sur l’au­then­ti­ci­té, avec des écharpes et des plaids cha­leu­reux. « Il y a quelque chose d’af­fec­tif dans le fou­lard, c’est le seul vê­te­ment près du corps que l’on peut prê­ter. » Mar­tine a eu en­vie d’ima­gi­ner des choses pé­rennes, de mettre en avant des choses simples, en fa­vo­ri­sant la qua­li­té, les ma­tières na­tu­relles comme le co­ton, la soie ou la laine. L’Inde est un pays bou­le­ver­sant où il est pos­sible de créer des liens avec les

four­nis­seurs. Elle y re­tourne d’ailleurs tous les deux mois pour suivre les pro­duc­tions. Mois­mont, c’est une en­tre­prise fa­mi­liale où se ren­contrent la France et l’Inde. Le suc­cès de cette pe­tite marque s’ex­plique par la qua­li­té et le soin ap­por­tés aux fi­ni­tions de chaque mo­dèle, fa­bri­qué en pe­tites quan­ti­tés (pas plus de 300 d’une même ré­fé­rence). Chaque ar­ticle est nu­mé­ro­té et li­vré avec un cer­ti­fi­cat d’au­then­ti­ci­té. Pour ré­su­mer, « der­rière une écharpe Mois­mont, on s’abrite, on se ré­chauffe, on pleure, on rit, on vit, comme der­rière les murs d’une mai­son de fa­mille… ». On re­trouve dans la mai­son de Mar­tine des airs de la de­meure de Mois­mont : la ver­dure, les fleurs, les briques, le bois, l’air de la campagne... Tout, ici, ap­pelle au calme et à la sé­ré­ni­té. Une at­mo­sphère in­ti­miste règne dans cette mai­son. Les murs se pa­rent de cou­leurs douces, vert d’eau et blanc. Idéal pour mettre en va­leur des ta­bleaux an­ciens de col­lège an­glais. Du bois om­ni­pré­sent, beau­coup de ma­tières douces et cha­leu­reuses. On y dé­couvre les plaids de la marque Mois­mont, dans les­quels on a en­vie de se lo­ver tout l’hi­ver... Une mai­son qui res­pire la dou­ceur et la joie de vivre, l’au­then­ti­ci­té et la convi­via­li­té.

ver­doyant Aux abords de la mai­son, un char­mant jar­din et une ter­rasse au dal­lage fi­ne­ment ou­vra­gé.

la créa­trice Mar­tine By­voet de­vant la porte de la vil­la fa­mi­liale dans la­quelle elle ima­gine ses col­lec­tions de fou­lards et de plaids.

char­mant Sur une table en bois brut et fon­cé, le bou­quet de roses aux teintes vives com­pose un dé­cor char­mant. Fou­lard en soie (Mois­mont).

bien­ve­nue Dans l’en­trée de la mai­son, une ban­quette an­cienne en ro­tin at­tend les vi­si­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.