Le pneu ar­rière gauche de ma ca­pu­cine a su­bi­te­ment écla­té alors que je rou­lais à 90 km/h sur l’A75…

Camping-Car Magazine - - Editorial - JEAN-PIERRE BROCHET

…La bande de rou­le­ment a tra­ver­sé le plan­cher après avoir bri­sé le pas­sage de roue. Ma caisse à ou­tils, qui é tait ran­gée dans la soute, a amor­ti le choc. Heu­reu­se­ment, car sans elle, je pense que les dé­gâts au­raient été plus graves. Je pré­cise que le pneu était cor­rec­te­ment gon­flé et que je n’étais pas en sur­charge. Je pense que du point de vue sé­cu­ri­té, ce type d’évé­ne­ment est ex­trê­me­ment dan­ge­reux. Un pneu qui éclate et qui pé­nètre dans l’ha­bi­tacle du cam­ping-car, c’est in­ad­mis­sible ! Qu’en pen­sez-vous ?Ž»

De­puis que les pneus ren­for­cés spé­cial cam­ping-car existent, le phé­no­mène d’écla­te­ment s’est ra­ré­fié. Il n’em­pêche qu’il peut tou­jours se pro­duire, votre mal­heu­reuse ex­pé­rience le dé­montre. Vous pré­ci­sez que la pres­sion du pneu était cor­recte. Mais les rai­sons de l’écla­te­ment sont peut-être à re­cher­cher ailleurs. Une cre­vai­son lente s’est peut-être pro­duite alors que vous rou­liez, en­traî­nant une in­con­trô­lable perte de pres­sion. La bande de rou­le­ment ou la chape étaient dé­faillantes et mal­gré vos contrôles, il vous était im­pos­sible de vous en rendre compte. Le pneu n’était-il pas trop vieux? (Rap­pe­lons que la du­rée de vie d’une en­ve­loppe est de cinq ans). Ce­ci dit, il faut bien ad­mettre que le pas­sage de roue et le plan­cher n’au­raient pas dû cé­der de­vant la force de l’im­pact. Ga­geons donc que les construc­teurs pren­dront en compte ce qu’il vous est ar­ri­vé pour ren­for­cer pas­sages de roues et plan­cher à ces en­droits pré­cis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.