Phi­lippe Gi­bert-San­ders, ex-ré­dac­teur tech­nique à

Camping-Car Magazine - - Ré­tro -

« Pro­prié­taire d’une ferme avec quelques che­vaux, on m’a prê­té un jour un H pour les trans­por­ter, et ça a été la ré­vé­la­tion ! J’ai ra­che­té ce­lui du bou­lan­ger du vil­lage, dont l’em­brayage avait cas­sé. Je l’ai payé 1500© Frs, j’ai ré­pa­ré l’em­brayage et nous l’avons amé­na­gé avec une dî­nette ar­rière, trans­for­mable en lit, une cui­sine à gaz et un pe­tit meuble avec WC. Nous avions éga­le­ment ins­tal­lé des ban­nettes sus­pen­dues au-des­sus des ban­quettes avec des cein­tures de sé­cu­ri­té pour faire les lits des en­fants. Les ré­ser­voirs sur le‚toit per­met­taient de dis­tri­buer l’eau par gra­vi­té. Nous sommes par­tis pour le cap Nord, et nous avons usé énor­mé­ment les pneus. En fait, le ven­deur avait fait du tout-ter­rain avec, dans les champs, et le train avant avait re­cu­lé… J’ai donc ache­té un autre H – ce­lui du bou­cher, cette fois –, et j’ai ré­cu­pé­ré les pièces né­ces­saires. J’ai beau­coup d’af­fec­tion pour ce vé­hi­cule. Avec sa su­per bouille, on l’avait bap­ti­sé Tor­tube. La‚deuxième an­née, j’ai dé­cou­pé le toit pour y grežer une ca­pu­cine. Ma fille de 5 ans en vou­lait ab­so­lu­ment une, après en avoir vues au Sa­lon du vé­hi­cule de loi­sirs. Nous sommes al­lés en Ir­lande, au Por­tu­gal, aux Pays-Bas et en Ba­vière. Nous l’avons gar­dé quatre ans et nous l’avons ven­du. A re­gret. Il était de­ve­nu trop pe­tit quand notre troi­sième en­fant est né. Mais je fais tou­jours par­tie d’un club de‚H et ce, de­puis 32 ans. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.