& À VOIR À FAIRE

Outre de belles ran­don­nées sur le sen­tier du lit­to­ral, la Côte d’Opale compte de nom­breux centres d’in­té­rêts. Voi­ci les in­con­tour­nables.

Camping-Car Magazine - - Iti­né­raire -

1 CRYPTE DE LA BA­SI­LIQUE DE BOU­LOGNE- SUR-MER

La crypte de la ba­si­lique Notre-Dame de Bou­logne est l'une des plus im­pres­sion­nantes et vastes de France avec 128 m de long sur 42 m de large. On y re­trouve des ves­tiges du IIIe siècle, une salle ro­maine du XIe et des élé­ments go­thiques des XIIe et XIVe siècles. Il sem­ble­rait en fait qu'elle fut com­blée au XVIIe siècle et ou­bliée jus­qu’en 1828, re­dé­cou­verte lors de la re­cons­truc­tion de la ba­si­lique. C’est un vé­ri­table dé­dale de ga­le­ries et de salles qui s’étendent pra­ti­que­ment sous toute la sur­face de l’ac­tuelle ba­si­lique. Ré­cem­ment res­tau­rée, elle pré­sente une sur­pre­nante quan­ti­té de pein­tures sur près de 4 000 m2. Les voûtes re­çoivent un dé­cor en cou­leur de pa­re­ments ou d’ara­besques ; les murs sont or­nés de 160 grandes scènes re­li­gieuses, trai­tées en gri­saille, consa­crées à l’his­toire de la Ch­ré­tien­té et de la ba­si­lique. La crypte est le lieu de pré­sen­ta­tion d’une col­lec­tion la­pi­daire, consti­tuée des ves­tiges de l’église mé­dié­vale com­plé­tée de sculp­tures ro­maines té­moi­gnant de l’oc­cu­pa­tion an­tique du site. Elle ex­pose éga­le­ment une col­lec­tion d’art sa­cré, réunis­sant des ob­jets cultuels et li­tur­giques en or­fè­vre­rie, de sta­tues en bois s’éche­lon­nant du XIVe au XIXe siècle, des ivoires, du mo­bi­lier, et des ta­bleaux, dont une sé­rie gu­rant les douze évêques de Bou­logne. La pièce la plus pré­cieuse en est le cé­lèbre re­li­quaire du Saint-Sang, ex­cep­tion­nelle pièce d’or­fè­vre­rie émaillée, pro­ba­ble­ment of­fert par Phi­lippe le Bel en 1308 pour abri­ter la re­lique en­voyée de Jé­ru­sa­lem par Go­de­froy de Bouillon en 1100. Ou­vert toute l’an­née, du mar­di au di­manche. In­fos : 03.21.87.81.79, www.ville-bou­logne-sur­mer.fr/crypte/

2 NAU­SI­CAÁ CENTRE DE LA MER, À BOU­LOGNE- SUR-MER

Si­tué bou­le­vard Sainte Beuve, entre le port et la plage, Nau­si­caá est un centre de dé­cou­verte de l’en­vi­ron­ne­ment ma­rin, l’un des plus im­por­tants sites tou­ris­tiques du nord de la France. Ac­tuel­le­ment en tra­vaux, mais tou­jours in­té­gra­le­ment ou­vert au pu­blic, il de­vrait de­ve­nir le plus grand aqua­rium d’Eu­rope à l’ho­ri­zon 2018, mais aus­si l’un des plus im­por­tants centres scien­ti ques consa­cré à l’en­vi­ron­ne­ment ma­rin. Les chiffres sont élo­quents : 4,5 mil­lions de litres d’eau de mer, une soixan­taine d’aqua­riums et ter­ra­riums et en­vi­ron 36 000 es­pèces ma­rines ve­nant du monde en­tier. Dans les dé­cors agréa­ble­ment mis en scène, c’est un pa­no­ra­ma com­plet des mers et océans sur 5 000 m2. Pour­tant bien plus qu’une simple en lade d’aqua­riums, Nau­si­caá plonge les vi­si­teurs dans les îles, la man­grove, dans un la­gon aux pois­sons mul­ti­co­lores, un ré­cif co­ral­lien, en pleine mer, mais aus­si à la ren­contre des grands pré­da­teurs, des man­chots du cap, ou une ré­serve ca­li­for­nienne avec des lions

de mer que l’on ob­serve en s’en­gouf­frant dans un tun­nel de verre sus­pen­du dans un mil­lion de litres d’eau. En point d’orgue, Nau­si­caá pré­sente des ani­ma­tions pé­da­go­giques avec des ota­ries. Bref, de quoi pas­ser une belle de­mi-jour­née… voire plus. Ou­vert toute l’an­née, sans in­ter­rup­tion. In­fos : 03.21.30.98.98.

3 CI­TÉ DE LA DEN­TELLE ET DE LA MODE, À CA­LAIS

Ce­la fait plus de deux siècles que l’in­dus­trie de la den­telle mé­ca­nique s’est im­plan­tée à Ca­lais, prin­ci­pa­le­ment dans le quar­tier Saint-Pierre, non loin de l’hô­tel de ville. C’est donc là que la Ci­té de la Den­telle et de la Mode s’est ins­tal­lée, dans une an­cienne ma­nu­fac­ture du XIXe siècle agran­die par de re­mar­quables bâ­ti­ments contem­po­rains d’acier et de verre inau­gu­rés en 2009. Ce mu­sée de ré­fé­rence dans le do­maine de la mode pré­sente des col­lec­tions re­la­tant l’évo­lu­tion des tech­niques de la den­telle à la main à la den­telle mé­ca­nique, et l’uti­li­sa­tion de la den­telle dans le sec­teur de la lin­ge­rie, de l’ha­bille­ment et de la haute cou­ture à tra­vers de grandes col­lec­tions si­gnées Dior, Cha­nel, Gi­ven­chy… Mais aus­si les as­pects les plus contem­po­rains de ces tex­tiles haut de gamme et mon­dia­le­ment ré­pu­tés par sa nesse, qui sé­duisent en­core les jeunes créa­teurs. En point d’orgue, le vi­si­teur as­siste à la mise en fonc­tion­ne­ment des mé­tiers à tis­ser Lea­vers, de mo­nu­men­tales ma­chines de fonte qui pro­duisent au­jourd’hui en­core cette étoffe d’ex­cep­tion, sous la conduite d’un spé­cia­liste ré­pon­dant à toutes les ques­tions. Ou­verte tous les jours, sauf le mar­di. 135, quai du Com­merce. In­fos : 03.21.00.42.30

LA VER­RE­RIE D’ARQUES

Fon­dée en 1815 dans la ville d’Arques, la ver­re­rie Arc in­ter­na­tio­nal est l’un des lea­ders mon­diaux dans le do­maine des Arts de la table, com­mer­cia­li­sant prin­ci­pa­le­ment les marques Lu­mi­narc, Cris­tal d’Arques Pa­ris, Ar­co­roc et Chef & Som­me­lier. L’en­tre­prise s’étend sur près de 220 hec­tares. Vé­ri­table ville dans la ville, le site de pro­duc­tion im­pres­sionne par sa taille et rayonne sur toute la ré­gion de Saint-Omer. Qu’il s'agisse de go­be­lets co­lo­rés, de ûtes élan­cées ou de verres à pied raf nés, en en­trant dans le coeur de l’usine d’Arques, le vi­si­teur dé­couvre de­puis une pas­se­relle, à la lueur du verre en fu­sion, un uni­vers in­soup­çon­né. Dont des ar­ticles que l’on a connus sur les éta­gères de nos grands-mères. La vi­site ani­mée par un guide dure 1 h 30 et se ter­mine dans une bou­tique des pro­duits de la marque. Vous au­rez éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de faire gra­ver et de per­son­na­li­ser vos ar­ticles : une bonne idée de ca­deau… Vi­site du mar­di au ven­dre­di, de 10 h à 18 h. In­fos : 03.21.12.74.74.

LA COU­POLE D’HEL­FAUT

Voi­là l’un des plus sur­pre­nants sites liés à la der­nière guerre mon­diale. C’est d’ici qu’Hit­ler avait pré­vu d’anéan­tir Londres et l’An­gle­terre, à l’aide de ses fu­sées V2. Vé­ri­table ci­té sou­ter­raine construite en 1944 par l’ar­mée al­le­mande, la Cou­pole qui tire son nom d’un gi­gan­tesque dôme de bé­ton (91 m de dia­mètre, 5,5 m d’épais­seur et 55 000 tonnes) qui de­vait abri­ter les pré­pa­ra­tifs de l’arme se­crète. Mais les in­tenses bom­bar­de­ments al­liés (opé­ra­tion Cross­bow) em­pê­chèrent les Al­le­mands de ter­mi­ner les tra­vaux et le com­plexe n’en­tra ja­mais en ser­vice. C’est au­jourd’hui un éton­nant mu­sée, ins­tal­lé dans ce bun­ker géant avec son ré­seau de tun­nels, d’en­tre­pôts, d’ins­tal­la­tions de lan­ce­ment et de ca­sernes abri­tant un es­pace de com­pré­hen­sion des en­jeux his­to­riques et scien­ti ques, de­puis l’Oc­cu­pa­tion jus­qu’à la face ca­chée de la conquête spa­tiale. La Cou­pole est aus­si un pla­né­ta­rium 3D d’où l’on part à la dé­cou­verte de l’uni­vers, au coeur d’une salle de pro­jec­tion à 360° do­tée d’une tech­no­lo­gie 3D ré­vo­lu­tion­naire. Flot­ter dans l’uni­vers, fon­cer vers la Lune à bord de Sa­turn V, po­ser le pied sur Mars… Des ex­pé­riences in­ou­bliables. La Cou­pole est ou­verte tous les jours, sans in­ter­rup­tion. Rue An­dré Cla­baux, à Wi­zernes. In­fos : 03.21.12.27.27, la­cou­pole@la­cou­pole.com

6 MU­SÉE DE LA CÉ­RA­MIQUE, DESVRES À

Ins­tal­lé dans l’an­cienne mai­son de la Faïence, agran­die pour l’oc­ca­sion, le nou­veau mu­sée de la Cé­ra­mique est unique dans la ré­gion ! Le vi­si­ter, c’est la pro­messe de dé­cou­vrir des ri­chesses in­soup­çon­nées : po­te­ries, faïences, por­ce­laines, grès, car­reaux, mais aus­si des ou­vrages mo­nu­men­taux et des créa­tions contem­po­raines. Le par­cours mu­séo­gra­phique met en scène plus de 600 pièces of­frant un riche aper­çu de plus de 300 ans de pro­duc­tion cé­ra­mique de Desvres, du XVIIe à l’aube du XXIe siècle. A tra­vers un par­cours in­ter­ac­tif ponc­tué de vi­déos, jeux et té­moi­gnages, la cé­ra­mique dé­voile en­suite ses se­crets de fa­bri­ca­tion, in­vi­tant le vi­si­teur à par­ta­ger une ex­pé­rience vi­suelle, so­nore et tac­tile. Des ex­po­si­tions tem­po­raires offrent ré­gu­liè­re­ment des éclai­rages sur la pro­duc­tion lo­cale et ré­gio­nale, et font l'ob­jet de nom­breuses ac­tions de mé­dia­tion. En n, vi­sites gui­dées, au­dio­guides, ren­dez­vous pé­da­go­giques et ate­liers mo­de­lage sont pro­po­sés toute l’an­née. Ou­vert tous les jours, sauf le lun­di. Rue Jean-Ma­cé. In­fos : 03.21.83.23.23.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.