PRENDRE LE LARGE : LE UKIP ET LE CHOIX DU BREXIT

Ka­rine Tour­nier-Sol, Ven­dé­miaire, Pa­ris, 2017, 156 p.

Carto - - À LIRE, À VOIR -

En juin 2016, les Bri­tan­niques pro­voquent un trem­ble­ment de terre sur tout le conti­nent eu­ro­péen en dé­ci­dant de se re­ti­rer de l’Union eu­ro­péenne ; c’est le Brexit. Pour­quoi tant de haine ? se de­mandent cer­tains, par­fois idéa­listes. Com­ment ce di­vorce s’or­ga­nise-t-il ? s’in­ter­rogent d’autres, plus prag­ma­tiques. Pour com­prendre les dy­na­miques qui tra­versent la so­cié­té bri­tan­nique et sa re­la­tion avec l’Eu­rope de­puis son adhé­sion en 1973, voi­ci deux livres spé­cia­li­sés. In­té­gré dans la col­lec­tion « L’âme des peuples », le pre­mier se concentre sur l’An­gle­terre, plus pré­ci­sé­ment sur son iden­ti­té. Pour la ra­con­ter, l’au­teur in­ter­roge deux per­son­na­li­tés peu op­ti­mistes sur l’ave­nir du pays, l’his­to­rien Nor­man Da­vies et le jour­na­liste Jon Henley. Le se­cond est une étude sur le par­ti d’ex­trême droite UKIP, de­ve­nu ac­teur ma­jeur de la dé­mo­cra­tie bri­tan­nique. L’au­teur, maître de con­fé­rences en ci­vi­li­sa­tion bri­tan­nique à l’uni­ver­si­té de Tou­lon, rap­pelle tou­te­fois que le Brexit ne lui a pas as­su­ré une « place au so­leil », ayant au contraire pro­vo­qué une im­por­tante crise au sein même de ses rangs. On com­prend ain­si que le po­pu­lisme est certes un phé­no­mène glo­bal, mais qu’il n’est en rien as­su­ré d’exer­cer le pou­voir, bien au contraire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.