LE CHE­MIN DES HUMBLES : CHRO­NIQUES D’UN ETH­NO­LOGUE AU NÉ­PAL

Ré­mi Bordes, Plon, coll. « Terre hu­maine », Pa­ris, 2017, 464 p.

Carto - - À LIRE, À VOIR LIVRES, ATLAS, WEB… -

Si l’on ne pré­sente plus la col­lec­tion « Terre hu­maine », on ne ré­siste pas au be­soin de rap­pe­ler qu’elle est né­ces­saire pour com­prendre le monde, tant il est vrai que la ma­tière pre­mière d’un cher­cheur ne se trouve pas dans un bu­reau, mais bel et bien sur le ter­rain. D’où son suc­cès de­puis sa créa­tion en 1954. Cette fois, elle nous em­mène en voyage au Né­pal, où l’au­teur a vé­cu à l’écoute des tra­di­tions et des rites de vil­lages de l’ouest du pays. En­sei­gnant à l’Ins­ti­tut na­tio­nal des langues orien­tales (INALCO), Ré­mi Bordes narre d’abord son goût pour le voyage avant de se lan­cer dans la des­crip­tion de son quo­ti­dien au­près des « humbles » – d’où l’em­ploi de la pre­mière per­sonne du sin­gu­lier. L’ou­vrage brise ain­si vo­lon­tai­re­ment (et ha­bi­le­ment) les fron­tières entre étude uni­ver­si­taire et ré­cit de voya­geur let­tré. On ap­prend tant de choses sur cette ré­gion oc­ci­den­tale du Né­pal, où les ré­flexes de castes sont en­core là, sur les consé­quences de la gué­rilla mar­xiste dans les zones ru­rales, sur des pra­tiques agri­coles an­ces­trales, les cou­tumes re­li­gieuses, etc. Le lec­teur n’est pas plon­gé dans le quo­ti­dien de Ré­mi Bordes, mais dans le quo­ti­dien des per­sonnes qui l’en­tourent. Deux ca­hiers pho­to­gra­phiques ac­com­pagnent les pro­pos de l’au­teur, pro­pos que ses étu­diants de­vraient lire avec pas­sion et in­té­rêt.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.