Du surf au wes­tern

Causette - - À PICORER -

Im­pos­sible de fi­nir cet été ca­ni­cu­laire sans par­ta­ger notre coup de coeur pour Weir­do Sh­rine, le se­cond al­bum de La Luz. Mi­ra­cu­lées d’un ter­rible ac­ci­dent de voi­ture en 2013, les quatre jeunes filles ori­gi­naires de Seat­tle sont enfin re­tour­nées en stu­dio. Avec l’hy­per­ac­tif Ty Se­gall aux ma­nettes, elles pro­posent un al­bum de douze titres et d’à peine une tren­taine de minutes, com­pact et in­tense. Après un pre­mier al­bum de surf rock clas­sique, Weir­do Sh­rine, tout en gar­dant les bases du genre, est bien plus per­son­nel, avec un mé­lange de surf et de psy­ché. Le fuzz des gui­tares contraste avec les choeurs di­vi­ne­ment aé­riens et an­gé­liques, so­laires même. L’am­biance est de­ve­nue plus sombre, peut être sim­ple­ment plus adulte. Le pro­pos mu­si­cal dé­laisse les seules plages ca­li­for­niennes pour nous faire voya­ger bien plus loin, dans un wes­tern ima­gi­naire. On ne se­rait pas éton­né qu’un titre de cet al­bum fi­gure au gé­né­rique d’un pro­chain Ta­ran­ti­no. Une poi­gnée de ces douze chan­sons sont de pures mer­veilles, les autres de so­lides com­pa­gnons. Lar­ge­ment de quoi es­sayer de dé­cou­vrir ces « néo-Bangles ». Chez Cau­sette, on leur sou­haite en tout cas de ren­con­trer le même suc­cès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.