Une légère bles­sure

Causette - - À PICORER -

C’est une femme qui a vé­cu. Une femme à la sen­sua­li­té fé­roce. Une femme bri­sée, aus­si. Lé­gè­re­ment. Mais juste assez pour être un peu pas­sée à cô­té de sa vie. Elle dresse la table et se pré­pare à ac­cueillir sa fa­mille pour dî­ner. En at­ten­dant qu’ils ar­rivent, elle se ra­conte. Ses rap­ports com­plexes aux hommes, ses his­toires tou­jours avor­tées, ses rêves, ses an­goisses, ses dé­goûts. Elle re­monte le cours de sa vie, jus­qu’à cette « légère bles­sure ». Et, sou­dain, on com­prend tout. Dès son pre­mier pas sur la scène, la co­mé­dienne Jo­han­na Ni­zard oc­cupe tout l’es­pace de sa pré­sence fra­gile mais dé­ter­mi­née. Elle dit ces mots poi­gnants que Laurent Mau­vi­gnier a trou­vés pour elle et qu’elle in­ter­prète ma­gis­tra­le­ment. Ce texte, écrit par un homme et qui dé­crit si bien les affres de la vie d’une femme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.