L’au­to­crate tire à la ligne

Causette - - ON NOUS PREND POUR DES QUICHES ! -

Les jour­na­listes des mé­dias pu­blics tad­jiks ne di­ront plus ni n’écri­ront : « la fête du plov * à Dou­chan­bé a été inau­gu­rée par le pré­sident Rah­mon », mais « la fête du plov à Dou­chan­bé a été inau­gu­rée par le fon­da­teur de la paix et de l’uni­té na­tio­nale du Tad­ji­kis­tan, le lea­der de la na­tion, le pré­sident Emo­ma­lii Rah­mon » . Voi­là la der­nière pres­crip­tion du po­ten­tat de ce pays si mys­té­rieux à ­par­ve­nir jus­qu’à chez nous. Une ges­ti­cu­la­tion dic­ta­to­riale de plus, après l’an­nonce, en avril, qu’au­cun livre ne pour­ra en­trer ou sor­tir du pays sans au­to­ri­sa­tion. Ou en­core cette in­con­grue dé­ci­sion, en août 2016, d’in­ter­dire dans la presse « les mots com­pli­qués », his­toire sans doute que les Tad­jiks se per­suadent que Rah­mon est proche du peuple, mal­gré l’opu­lence de ses pa­lais pré­si­den­tiels.

Dans ce contexte, les jour­na­listes qui n’ont pas en­core fui le pays sont « par­ti­cu­liè­re­ment cou­ra­geux », ob­serve Jo­hann Bihr, spé­cia­liste de l’Eu­rope de l’Est et de l’Asie cen­trale pour Re­por­ters sans fron­tière (RSF). « De plus en plus de jour­na­listes in­dé­pen­dants sont convo­qués au com­mis­sa­riat, le blo­cage des prin­ci­paux sites d’in­for­ma­tion est de­ve­nu qua­si per­ma­nent et le gou­ver­ne­ment exige des ob­jec­tifs de pro­pa­gande dans les mé­dias sur les bonnes moeurs no­tam­ment », égrène, entre autres joyeu­se­tés, Jo­hann Bihr. Il est à no­ter ce­pen­dant que, dans le der­nier clas­se­ment RSF de la li­ber­té de la presse, le Tad­ji­kis­tan n’est « que » 149e sur 180. Ça veut dire que, n’en dé­plaise à l’Ubu roi lo­cal, d’autres des­potes de par le monde font en­core pire. Le grand vain­queur de la com­pèt du pire est, haut la main, le Nord-Co­réen Kim Jong-un. Y a pas d’justice.

* Plat tra­di­tion­nel tad­jik ne bé­né­fi­ciant pro­ba­ble­ment d’au­cune cé­lé­bra­tion spé­ci­fique. Ce qui est sûr, en re­vanche, c’est que les ha­bi­tants ont, de­puis 2015, l’in­ter­dic­tion de fê­ter Noël et le jour de l’an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.