Les ca­thos ne fe­ront pas de ca­deau

Causette - - SOMMAIRE -

C’est dé­sor­mais un clas­sique de l’ar­se­nal mi­li­tant des ca­tho­liques ra­di­caux : créer un site In­ter­net dont l’adresse in­duit un ca­rac­tère of­fi­ciel trom­peur. Il y a eu si­mo­ne­veil.com, il existe en­core ivg. net… et il y a dé­sor­mais pma-gpa.fr, ac­ti­vé en oc­tobre der­nier. Éma­na­tion de la Ma­nif pour tous, cette page aux cou­leurs pop pro­pose une « in­for­ma­tion » bien orien­tée : « La PMA sans père, c’est l’ou­ver­ture d’une boîte de Pan­dore qui condui­rait à la ges­ta­tion pour au­trui (GPA) [mal­gré les dé­né­ga­tions du gou­ver­ne­ment, ndlr] et à bien d’autres dé­rives. » Trem­blez, pro­gres­sistes ! La pré­si­dente du mou­ve­ment, Lu­do­vine de la Ro­chère « compte bien suivre de très près les dé­bats » pro­mis par Em­ma­nuel Ma­cron sur la PMA, dans le cadre de la ré­vi­sion des lois de bioé­thique en 2018. La Ma­nif pour tous ac­com­pagne son ef­froi en­vers la GPA d’une autre ren­gaine : en créant dé­li­bé­ré­ment des si­tua­tions où l’en­fant ne connaî­trait pas son as­cen­dant pa­ter­nel bio­lo­gique, la PMA pro­vo­que­rait des « manques im­menses ». Rien de neuf sous le so­leil donc, mais mal­gré l’ab­sence de ca­len­drier lé­gis­la­tif, la Ma­nif pour tous est dé­jà dans les star­ting-blocks : sur le site, les mi­li­tant·es sont in­vi­té·es à si­gner une pé­ti­tion à l’adresse du pré­sident de la Ré­pu­blique. « Au­jourd’hui, la Ma­nif pour tous est com­po­sée de la frange la plus ré­ac­tion­naire du monde ca­tho­lique, et ce ne sont pas des gay friend­ly, ob­serve le jour­na­liste Phi­lippe Clan­ché, au­teur de Ma­riage pour tous. Di­vorce chez les ca­thos, aux édi­tions Plon. Ses co­mi­tés sont en­core très ac­tifs et ne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.