Co­lo­ra­tion : l’art lou­foque de la tein­ture sur soi

Causette - - SOMMAIRE -

Alors oui bien sûr, de­puis six mois, le che­veu blanc est re­de­ve­nu « mé­ga ten­dance ». Soit. Et c’est une ex­cel­lente chose de ne cé­der à au­cune pres­sion so­ciale sur­tout quand elle a en ligne de mire une in­jonc­tion au ra­jeu­nis­se­ment. On ne peut que sau­ter au pla­fond de­vant tant de dé­sir de li­bé­ra­tion ca­pil­laire. Sauf qu’en at­ten­dant, nous sommes tou­jours un pa­quet à faire la guerre aux ra­cines dis­gra­cieuses une fois par mois. 315 mil­lions de co­lo­ra­tions ca­pil­laires se vendent en France chaque an­née. Et 60 % des Eu­ro­péennes se teignent les che­veux. Les hommes ne sont pas en reste d’ailleurs. Sur­tout les foot­bal­leurs. Ni les ados qui la jouent en tech­ni­co­lor. Voi­ci notre gros dos­sier du mois, où l’on traite du su­jet sous toutes les cou­leurs. Il y se­ra ques­tion, dans le dé­sordre : du blond de Trump, des re­cettes flip­pantes de nos an­cêtres, de chi­mie, de mar­ke­ting agres­sif pour faire flan­cher les « mil­len­nials », de la mort du punk. Et même de na­ta­tion syn­chro­ni­sée (à vous de trou­ver).

U

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.