le chat d’Au­drey Hep­burn dans Dia­mants sur ca­na­pé

Oran­gey est un chat acteur au pe­lage red tab­by en­traî­né par son maître et dres­seur Frank Inn.

Chats d'Amour - - DOSSIER -

Oran­gey, cré­di­té sous di­vers noms, a eu une car­rière pro­li­fique au ci­né­ma et à la té­lé­vi­sion du­rant plus de quinze ans (du dé­but des an­nées 1950 jus­qu’aux an­nées 1960). Il est le seul chat à avoir ga­gné deux Pat­sy Awards pour ses rôles dans les films Rhu­barb, le chat mil­lion­naire en 1951 et Dia­mants sur ca­na­pé en 1961. Il fit aus­si des ap­pa­ri­tions ré­gu­lières en tant que Mi­ner­va dans la sé­rie té­lé­vi­sée Our Miss Brooks (1952-1958).

Fil­mo­gra­phie

1951 : Rhu­barb, le chat mil­lion­naire (Rhu­barb) d’Ar­thur Lu­bin : Rhu­barb (non cré­di­té)

1955 : Les Sur­vi­vants de l’in­fi­ni (This Is­land Earth ) de Jo­seph M. New­man : Neu­tron (non cré­di­té)

1957 : L’Homme qui ré­tré­cit (The In­cre­dible Shrin­king Man) de Jack Ar­nold : le chat (non cré­di­té)

1959 : Le Jour­nal d’Anne Frank (The Dia­ry of Anne Frank) de George Ste­vens : Mou­shi, le chat de Pe­ter (non cré­di­té)

1961 : Dia­mants sur ca­na­pé (Break­fast at Tif­fa­ny’s) de Blake Ed­wards : « Chat »

1962 : Gi­got, le clo­chard de Bel­le­ville (Gi­got) de Gene Kelly : le chat (non cré­di­té)

1964 : Le croque-mort s’en mêle (The Co­me­dy of Ter­rors) de Jacques Tour­neur : Cléo­pâtre (cré­di­té sous le pseu­do­nyme « Rhu­barb the Cat »)

1965 : Vil­lage of the Giants de Bert I. Gor­don : le chat géant (non cré­di­té)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.