Actu

• Aris­tide l’hô­tel pour vos chats.

Chats d'Amour - - SOMMAIRE -

Les chats qui se pro­mène en toute li­ber­té dans la cui­sine, et no­tam­ment sur les plans de tra­vail, re­pré­sentent un vé­ri­table pro­blème pour eux comme pour leurs maîtres. Qu’ils soient do­mes­tiques ou sau­vages, les chats re­cherchent tou­jours les en­droits haut pla­cés, les “per­choirs”, car ce­la leur ap­porte à la fois un sen­ti­ment de sé­cu­ri­té et... une vue d’en­semble, pa­no­ra­mique ! tranche de sau­mon né­gli­gem­ment lais­sée à sa por­tée. Sans comp­ter qu’il existe de nom­breux en­droits dans une cui­sine où il risque de gra­ve­ment se bles­ser. Pour sa­tis­faire cette ten­dance na­tu­relle de votre chat à fu­re­ter un peu par­tout et à “s’éle­ver”, une so­lu­tion consiste à lui ins­tal­ler d’autres per­choirs ailleurs dans la mai­son. Et à lui ap­prendre cet interdit : on ne monte pas sur le plan de tra­vail de la cui­sine, un point c’est tout ! Bien sûr, il y a tou­jours les anec­dotes de tel char­mant fé­lin qui, pro­fi­tant d’un ins­tant d’in­at­ten­tion, a sub­ti­li­sé ha­bi­le­ment la

en­droits où il a le droit d’al­ler ; appe lez-le et lais­sez-le suivre le par­cours “au­to­ri­sé”. Mais il faut aus­si s’as­su­rer qu’il ne “triche” pas en votre ab­sence, si­non l’ha­bi­tude s’ins­tal­le­ra... juste quand vous n’êtes pas là. Vous pou­vez donc gen­ti­ment le pié­ger en re­cou­vrant le plan de tra­vail de pa­pier d’alu­mi­nium, ou d’une toile cou­verte d’un adhé­sif double- Vous pou­vez par exemple ins­tal­ler dans d’autres en­droits des éta­gères à di­verses hau­teurs, ou bien des ré­pliques d’arbres spé­cia­le­ment conçues pour eux avec plu­sieurs ni­veaux et que per­sonne d’autre n’uti­li­se­ra. Fé­li­ci­tez-le et ca­res­sez-le chaque fois qu’il en fe­ra usage, alors que votre at­ti­tude doit au contraire être sé­vère dès qu’il s’agit face ; vous pou­vez éga­le­ment va­po­ri­ser à cet en­droit un pro­duit très ci­tron­né. d’ap­pro­cher des élé­ments de la cui­sine : ce­la peut pas­ser par la pa­role, tou­jours la même (“des­cend” d’un ton pé­remp­toire), ou en se ser­vant d’un sif­flet à ul­tra­sons, voire même d’un verre d’eau pour l’en dis­sua­der. En­suite, igno­rez l’ani­mal pen­dant 15 mn au mi­ni­mum. Lorsque le chat a quit­té la cui­sine, pré­pa­rez un peu de nour­ri­ture qu’il aime par­ti­cu­liè­re­ment et po­sez-la aux dif­fé­rents Le fait d’uti­li­ser des mé­thodes “douces”, donc sans re­cou­rir à la force, ai­de­ra votre chat à com­prendre, sans dégât pour la mai­son ou pour vos re­la­tions avec lui, que ces en­droits de la cui­sine sont dé­sor­mais un ter­rain “mi­né” et pas “mi­net”!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.