Vac­ci­na­tion du chat, iden­ti­fi­ca­tion... quand em­me­ner son chat chez le vé­té­ri­naire?

Chats d'Amour - - SANTÉ -

- Le Fé­line im­mu­no­de­fi­cien­cy vi­rus (F.I.V) : Trans­mis par mor­sure, ce vi­rus non trans­mis­sible aux hu­mains en­traîne chez le chat un syn­drome d’im­mu­no­dé­fi­cience très com­pa­rable à ce­lui ren­con­tré chez l’homme. L’in­cu­ba­tion peut être longue, mais un vé­té­ri­naire peut iden­ti­fier les chats por­teurs. - La Pé­ri­to­nite in­fec­tieuse fé­line (P.I.F) : Cette ma­la­die vi­rale in­fecte sur­tout les chats en éle­vage ou re­grou­pés en grand nombre. Le diag­nos­tic ne peut être éta­bli avec cer­ti­tude et il n’existe pas au­jourd’hui de trai­te­ment. Le seul moyen de ré­duire le risque de conta­mi­na­tion est de suivre les bonnes pra­tiques d’éle­vage conseillées par votre vé­té­ri­naire. Les pro­prié­taires hé­sitent par­fois à ame­ner leur chat chez le vé­té­ri­naire. Pour­tant, un exa­men ré­gu­lier et ap­pro­fon­di per­met sou­vent de dé­ce­ler des ma­la­dies non dé­tec­tables à l’oeil nu. par le vé­té­ri­naire per­met de jus­ti­fier de la pro­tec­tion du cha­ton contre ces ma­la­dies. > Les vac­cins du cha­ton entre 6 et 9 se­maines • le Co­ry­za (dû à plu­sieurs agents dont le vi­rus Her­pès et le ca­li­ci­vi­rus) qui pro­voque des af­fec­tions des voies res­pi­ra­toires, • le Ty­phus, ma­la­die vi­rale avec diar­rhées et vo­mis­se­ments, • la Leu­cose fé­line (Fe.L.V.) qui se ca­rac­té­rise par une di­mi­nu­tion des dé­fenses im­mu­ni­taires, ce qui rend le cha­ton très­vul­né­rable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.