Le chat et la sor­cel­le­rie

Chats d'Amour - - DOSSIERS -

Les pro­cès pour sor­cel­le­rie: Elles visent es­sen­tiel­le­ment des femmes de mi­lieux po­pu­laires. Beau­coup d’entre elles sont ac­cu­sées de se trans­for­mer en chatte pen­dant les sab­bats (les réunions de sor­cières qui au­raient lieu la nuit pour des ban­quets et des rites sa­ta­niques au­tour d’un grand feu de joie). Ces femmes sont ac­cu­sées, tor­tu­rées, je­tées dans l’eau ou sur le bû­cher avec leurs chats, sur­tout s’ils sont noirs. D’ailleurs, toute per­sonne s’aco­qui­nant d’un chat noir risque de se voir ac­cu­sée et je­tée sur le bû­cher à un mo­ment don­né, sauf si le chat a une pe­tite touffe de poils blancs, qu’on nomme «doigt de Dieu » ou « marque de l’Ange » sur le poi­trail ce qui si­gni­fie­rait qu’il n’est pas un dé­mon !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.