Cram­pon­nez-vous, c’est ma­gné­tique!

Cheval Pratique - - Actu Produits -

Mand­tis est une TPE créée en 2014 par Ar­thur Hel­le­gouarch et ba­sée en Loire-At­lan­tique. Celle-ci met au point et com­mer­cia­lise des pro­duits spor­tifs de­si­gn et in­no­vants. Par­mi ceux-là, il y a ces cram­pons ma­gné­tiques. Pour mé­moire, ceux-ci avaient ob­te­nu en 2014, et haut la main, le Tro­phée de l’In­no­va­tion du Sa­lon du che­val de Pa­ris. Mais pour­quoi mettre en « Ac­tu pro­duits » des cram­pons dont le concept a dé­jà 3 ans ? Cette la­tence est in­hé­rente au fait que son concep­teur n’eut de cesse d’amé­lio­rer un pro­duit dé­jà très abou­ti, et ces cram­pons ont toute lé­gi­ti­mi­té à être pré­sen­tés ici et main­te­nant, car leur com­mer­cia­li­sa­tion a en réa­li­té dé­bu­té cet été. Ar­thur Hel­le­gouarch ré­sume l’en­jeu tech­nique du M Stud d’une phrase : « Créer un cram­pon plus pra­tique pour le ca­va­lier est une chose, en créer un pour le ma­ré­chal en est une autre. »

L’AVIS

Ce sys­tème est re­dou­ta­ble­ment ef­fi­cace ! Nous en avons équi­pé notre fi­dèle Pa­pillon de Brek­ka à la fa­veur d’une épreuve sur herbe dis­pu­tée au Grand Par­quet. Nos doutes sur ces cram­pons ai­man­tés por­taient sur le fait qu’il nous sem­blait fa­cile de les perdre en route, notre a prio­ri s’est trou­vé ba­layé en moins de deux ! L’adhé­rence hal­lu­ci­nante du cram­pon pro­vient de sa forme cy­lin­drique lé­gè­re­ment fu­se­lée qui, mé­ca­ni­que­ment, ré­duit, et même sup­prime, l’ef­fet ven­touse que nous re­dou­tions à l’im­pact au sol au mo­ment du po­ser. L’autre point de ré­sis­tance à l’ar­ra­che­ment au mo­ment du le­ver est dû aux deux bour­re­lets en si­li­cone de la tige. At­ten­tion ! Ces joints vont, à l’usage, se dé­gra­der, il fau­dra donc les sur­veiller et les chan­ger pour qu’ils res­tent ef­fi­caces, c’est-à-dire an­ti-vi­bra­toires (2 € les 20). L’in­té­rêt pour votre ma­ré­chal est de pou­voir mor­tai­ser n’im­porte quel fer clas­sique pour y fixer les M Stud. Dans le cof­fret est four­ni, à ces fins, un fo­ret ad hoc. Sur toutes les mor­taises clas­siques, dont le dia­mètre est plus gros, le ma­ré­chal peut aus­si re­cou­rir aux adap­ta­teurs en acier qui lui per­mettent d’équi­per des M Stud tout fer spé­cial ou en alu. Le fo­ret per­met aus­si, entre deux uti­li­sa­tions, de dé­bou­cher pro­pre­ment et ra­pi­de­ment les mor­taises avant de cram­pon­ner. Pour in­tro­duire les cram­pons, il y a une pince, dont la tête fi­le­tée épouse la forme de ceux-ci. Il faut les tour­ner un peu en les in­tro­dui­sant, comme si on les vis­sait. Cette pince est bien utile aus­si lors­qu’il s’agit de les ôter, car au­tant vous dire que les cram­pons ne viennent pas tout seuls ! Nous sommes plu­tôt em­bal­lés par ce concept qui, comme le vou­lait son créa­teur, donne dans le ga­gnant/ga­gnant : ce­la ne ré­clame au­cun ou­tillage spé­ci­fique pour le ma­ré­chal qui peut en équi­per tous les fers, et, pour le ca­va­lier, zé­ro prise de tête à net­toyer, à mettre et à en­le­ver. Que de­man­der de plus ? Ce­la va­lait bien la peine d’avoir at­ten­du tout ce temps, et de se dire, ré­tros­pec­ti­ve­ment, que ces cram­pons ma­gné­tiques sur­puis­sants avaient bien mé­ri­té d’être lau­réats du Tro­phée de l’In­no­va­tion, car c’en est une, in­du­bi­ta­ble­ment !

La boîte com­prend 8 cram­pons de 12 mm, 8 cram­pons de 16 mm, 8 adap­ta­teurs, 1 pince de re­trait, 1 cure-pied dé­bou­cheur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.