Des taches… mais pas toutes!

Cheval Pratique - - Actu Produits -

« Amé­lio­rer le quo­ti­dien de votre che­val et le vôtre ! », c’est l’ob­jec­tif au­quel tend l’en­semble des pro­duits pro­po­sés par cette jeune en­tre­prise rhô­nal­pine qui mise sur la chi­mie verte, à sa­voir que leur fa­bri­ca­tion et leur uti­li­sa­tion n’en­gendrent qua­si­ment au­cun ré­si­du. La plu­part d’entre eux sont is­sus de re­cettes an­ciennes da­tant du XVIIIe siècle, qui ont été re­tra­vaillées en in­ven­to­riant tous les in­gré­dients 100 % na­tu­rels et bio­dé­gra­dables pos­si­ble­ment uti­li­sables. Il y a peu ( C. P. n° 324), nous tes­tions deux pro­duits is­sus de la gamme Soin du sa­bot et du pied ; cette fois, on s’est in­té­res­sés à l’un des huit pro­duits consti­tuant la gamme Soin de la robe et des crins.

L’AVIS

C’est un pro­duit qui va in­té­res­ser tout par­ti­cu­liè­re­ment les pro­prié­taires de che­vaux blancs ou gris, les plus en­clins, au box comme à l’her­bage, à se souiller. Nous avons donc vou­lu vé­ri­fier l’ef­fi­ca­ci­té de cette poudre, aus­si fine et douce que du talc ou de la fa­rine, et dont le par­fum rap­pelle jus­te­ment ce­lui, si ca­rac­té­ris­tique, des blan­chis­se­ries, bref il s’en dé­gage une odeur de propre. Le pre­mier test a été fait sur une tache as­sez lé­gère au ni­veau de la ga­nache. Nous avons fric­tion­né la zone sa­lie avec le pro­duit, at­ten­du 5 mi­nutes comme il est spé­ci­fié sur le fla­con, puis bros­sé vi­gou­reu­se­ment pour ôter la poudre em­pri­son­née dans les poils. La ga­nache d’un jaune dou­teux à cet en­droit pré­cis est re­de­ve­nue d’un blanc im­ma­cu­lé. Ni­ckel ! Il est vrai que le kao­lin, l’huile es­sen­tielle d’eu­ca­lyp­tus ci­tron­né et le di­oxyde de ti­tane étant connus pour être de bons agents dé­ta­chants et blan­chis­sants, le fait de les re­trou­ver réunis dans une même pré­pa­ra­tion pou­vait lais­ser au­gu­rer de ce ré­sul­tat. Pour évi­ter que l’on nous re­proche de jouer pe­tits bras, nous avons ef­fec­tué un se­cond test sur une tache plus pro­non­cée, afin de voir si l’on par­ve­nait à ob­te­nir un ré­sul­tat aus­si flat­teur. Nous avons mis à contri­bu­tion Ma­thilde, pro­prié­taire d’un che­val gris ayant sur le ventre une tache de crot­tin et d’urine. Voi­ci son com­men­taire : « En termes d’ap­pli­ca­tion, le fait d’ap­po­ser le pro­duit à la main sur une par­tie ar­ron­die oc­ca­sionne une im­por­tante per­di­tion, c’est au­tant de poudre qui n’agit pas. J’ai en­suite sui­vi les ins­truc­tions, lais­sé agir quelques mi­nutes, puis j’ai bros­sé nor­ma­le­ment, et je suis par­ve­nue au même ren­du que si je l’avais fait à l’étrille, certes avec un peu moins d’huile de coude. La tache était bien at­té­nuée mais pas com­plè­te­ment par­tie. Peut-être qu’en ré­ité­rant l’opé­ra­tion une se­conde fois c’eut été ni­ckel, mais j’ai pas­sé un coup d’étrille et on ne voyait qua­si­ment plus rien. Je dois re­con­naître que le pro­duit agit, mais pas au­tant que je l’avais en­vi­sa­gé. »

Cette poudre est ef­fi­cace pour dé­ta­cher la robe des che­vaux gris ou blancs, certes, mais au­tant qu’un bon coup d’étrille. Ce­la prend ce­pen­dant, il fait le re­con­naître, moins de temps et d’ef­fort !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.